https://www.nature-construction.com Nous contacter
1 072
lectures
5
avis

Wwoof tragique et wwoof relax …

wwoofgrand

Nous sommes en retard sur notre carnet de bord ! Alors alors … Après une petite semaine de vacances au nord du pays, nous nous sommes mis en route vers notre second wwoof, dans lequel nous ne sommes pas restés plus d’une nuit …

Oui, cela arrive parfois … Quand l’annonce est trompeuse et les conditions un peu abusées, il ne faut pas rester ! Nous pensions passer une semaine chez une personne sympa, à apprendre la permaculture (on en reparlera) et à construire une hutte près d’une chute d’eau, comme précisé dans l’annonce… Lorsque nous sommes arrivés, un soir, on nous a demandé de travailler au moins 2 heures pour justifier notre repas et notre nuit ?? Nous étions un peu étonnés car personne ne nous a jamais demandé cela, mais bon. « Fair enough », nous faisons du jardinage, on bine une partie d’un petit jardin, vite fait mais bien fait. Nous prenons une douche froide (pas d’eau chaude …) pour nous laver de la terre et de la sueur. La personne arrive et nous engueule presque parce que nous avons « gâcher de l’eau » à nous laver le premier jour. Ici, il n’y a pas beaucoup d’eau (mince alors, ça fait 3 semaines qu’il pleut des cordes !!) et les douches c’est tous les deux voir trois jours … Et puis ! Pas le droit de faire de machine pour son linge, ni à la main d’ailleurs… Et puis, les bières dans le frigo, ce n’est pas pour vous, je vous préviens  (sympa merci …). Et puis … Ah oui la construction de la hutte, c’est prévu pour dans deux ans et le jardin de permaculture ce n’est pas pour tout de suite non plus, mais en revanche, il faut débarrasser le garage et le ranger …

S’en est trop, nous avons pris nos affaires et sommes partis le lendemain. Nous n’avons même pas dormi dans la chambre de la maison, nous sommes restés dans le van (c’est comme notre maison maintenant, on s’y sent en sécurité) … Nous avons quand même fait 4 heures de boulot le lendemain avant de partir, car nous sommes honnêtes, mais nous avons refusé le déjeuner et sommes partis très vite, déçus et tristes par cet expérience de non-générosité. Comme quoi, les wwoof « main d’œuvre gratuite » ça existe …

Pour nous remettre de ces émotions, nous sommes allés à Auckland, chez Steve, l’ancien propriétaire de « Bongo », notre van. Il est vraiment adorable Steve. Il nous a invité deux nuits chez lui, nous a autorisé à prendre des douches chaudes, à faire notre lessive et nous a même invité à manger !! Nous avons gouté de délicieux fruits de mer, dévoré des fish and chips, dégusté des vins dignes de grands restaurants, nous avons fait des ballades sur la plage, c’était vraiment un weekend exceptionnel !! Merci Steve ! Nous avons rechargé nos batteries de « nature humaine » et nous sommes repartis vers un troisième wwoof, à la péninsule du Coromandel.

Chez Rick et Jo La maison de Rick et Jo

Jardin de Rick et Jo Bonny

Nat jardinne Nat coupe les arbres !!

Jardin chez Rick et Jo Les abeilles chez Rick et Jo

Notre troisième wwoof était à Whangamata (à tes souhaits). Rick est joaillier, il fait de magnifiques bijoux en argent, en or … Sa femme Jo est naturopathe, acuponctrice, célèbre des mariages et s’occupe de son jardin bio en spirale. Nous sommes restés une semaine chez eux et c’était vraiment bien ! Nous travaillions 4 heures par jour, le matin. Nous avions notre propre petite maison, avec une grande salle de bain ( et de l’eau chaude lol). Nous les avons aidé avec le jardin et nous avons réhabilité une petite partie de « bush » derrière la maison. C’était très plaisant comme travail car grâce à nous, cette parcelle de terrain a repris forme et vit ! Nous avons aussi eu l’occasion d’en apprendre plus sur les abeilles, car ils avaient une ruche et la moitié des abeilles de la ruches sont parties, on vous en reparlera dans un autre article. Chaque soir, nous avions le droit à un délicieux repas et à plein de bière et de vin ! Je crois qu’on a jamais autant apprécié les soirées autour de la table … :) Il y avait aussi un wwoofer brésilien avec nous, mais on ne va pas trop s’étendre sur le sujet car il n’était pas très sociable et loquace, ni très poli d’ailleurs … Je crois qu’il ne nous aimait pas trop, mais je ne sais pas pourquoi. Enfin, on ne peut pas plaire à tout le monde !

Hot water beach L'eau est froide ...

a Hot water beach Nat a Hot Water beach

You are beached bro ! Hot water beach, Nico

Une après-midi, nous sommes partis à Hot Water Beach. Une belle plage où coule une source chaude … Pour en profiter, il faut venir avec sa pelle et creuser votre propre petite piscine. Nous avons eu quelques difficultés à trouver de l’eau chaude, mais après plusieurs trous infructueux, nous avons trouvé un endroit sympa et fait les poulets dans  l’eau chaude pendant quelques heures … Sympa comme expérience !

Nous voici maintenant dans un nouveau wwoof, chez Judy près de Hamilton. Nous aidons à la cueillette des asperges, car elle entretient un grand champ d’asperges bios ! Il y aussi un VRAI jardin de permaculture, je vais enfin pourvoir en apprendre plus … On vous réserve un article à ce sujet, promis ! Dans une semaine nous irons dans un eco-village normalement … On a du mal à prévoir notre emploi du temps précisément …

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire, de la partager ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Mes chéris !!!

Vous avez vraiment bien fait de vous tirer de chez cette vieille folle !! Le reste est charmant, toujours aussi beau et sympathique !
Très gros bisous et profitez !!!

Wow que d’aventures :) N’oubliez de « report » cette personne qui n’est pas l’esprit du wooof, pour que d’autres ne se font pas avoir!

Ca fait peur de tomber chez des gens aussi mauvais et malhonnêtes :/ Heureusement la suite a bien compensé, ça fait plaisir à lire!

bonjour
sympa votre blog, je suis en train de le parcourir
je vais peut etre faire du woofing dans le nord, pourriez vous me donner l’adresse qui ne vous a pas plu histoire de l’eviter ?
car la j’ai une adresse pres de Kaeo et l’activite (hutte, permaculture, etc…) ressemble un peu a ce que vous avez fait
ou si vous avez des adresses sympas
merci
Antoine

Bonjour antoine,
L’adresse à éviter dans le wwoof book de NZ est celle de Joy, à côté de Whangarei… J’espère que tout se passe bien pour vous dans ce superbe pays!

Désolé, les commentaires sont clos pour le moment.