Vous êtes ici : > Notre vie, notre projet > Réutilisation de palettes… Pour faire des meubles!
Publié par le 04/05/2011 dans Notre vie, notre projet | 22 commentaires

Les palettes sont une formidable matière première.. Qui plus est la plupart du temps gratuite. C’est en passant devant un dépôt du conseil général en face de chez nous que l’on s’est rendu qu’un tas de palettes encombrait plus qu’autre chose. Du coup, nous les avons prises pour nous faire la main… Sur des meubles de jardin! Il y a globalement 4 étapes pour une construction en palettes : le démantèlement, le ponçage, le traitement (si objet d’extérieur) et la construction de l’objet proprement dit (les 2 dernières étapes peuvent être inversées).

Le démantèlement

Les palettes sont faites pour supporter de lourdes charges tout en permettant à un chariot élévateur de les saisir. De fait, elles sont souvent clouées avec des clous torsadés ce qui leur apporte une grande résistance mais qui rend également leur démantèlement plus compliqué si, comme nous, vous voulez réutiliser les planches (donc les garder dans le meilleur état possible). Nous avons utilisé un arrache-clous et un marteau pour cette étape. Attention à bien équilibrer vos efforts de manière à ne pas écraser les planches lors du retrait du clou (cela permet la plupart du temps de l’extirper droit… pour le réutiliser aussi ;)).

Les clous réutilisables Démantèlement en cours

Le ponçage

Une fois votre matière première extraite, il faut la mettre en état de recevoir son traitement extérieur (ou sa peinture). Un ponçage est inévitable selon nous, mais pas n’importe comment. Il y a 2 cas de figure :

  • Les palettes n’ont pas été traitées et le ponçage permet de rendre au bois sa teinte « d’avant » (et de préparer l’accroche de la finition). Ce sont souvent les palettes dites « jetables » qui sont brutes.
  • Soit la palette a été traitée… Et là, malgré le fait que la plupart des constructeurs arguent de l’inocuité des traitements (pour les palettes au contact de traitement alimentaire), nous avons pour notre part préféré poncer. Il faut alors s’armer au minimum de lunettes et masque (pour ne pas respirer les poussières). Si possible, un récupérateur de poussières qui s’adapte sur votre ponceuse diminuera encore le risque d’inhalation.

Le ponçage Les planches poncées

La construction

Là, comme dirait l’autre… « C’est vous qui voyez ». Nous avons choisi de construire une chaise bordelaise, au design assez caractéristique. En revanche, cela ne nous disait rien de suivre un plan tout fait, nous voulions être certain que tout nous conviendrait (notamment l’angle siège/dossier de confort qui n’est pas le même pour tout le monde). Nous sommes partis d’un dessin qui nous plaisait, mis quelques dimensions et un numéro sur chaque planches… Aussi bien qu’une notice IKEA quoi !

Notre notice de montage

Le montage du dossier

 

Montage du dossier - 1 Montage du dossier - 2 Montage du dossier- 3

Le montage du siège

Montage du siège - 1 Montage du siège - 1

Montage du siège - 3

 

Assemblage, accoudoirs et essai !

L’assemblage est critique : c’est là où vous donnez l’angle à votre chaise… Même très bien faite, si elle est trop fermée ou trop ouverte, votre chaise ne sera pas confortable. Pour être sûr d’être gagnant, j’ai fait assoir Nat sur le siège, positionné le dossier encore non fixé dans son dos en maintenant et je lui demandais : « c’est bon? ». « Non ». « Et là c’est bon? ». « Non ». « Et là? » « Oui! ». Essais, erreurs ;). Au moins , on était certain que ça nous convenait.

Positionnement du dossier par rapport au siège

Assemblage - 1 Assemblage - 2

La chaise terminée !

Et voilà ! S’il vous en était venu l’idée, sachez que ce n’est pas difficile du tout, un peu d’outillage standard suffit (arrache-clous, ponceuse, scie…). On peut faire des choses belles, pratiques, gratuites… En réutilisant ce qui est souvent considéré comme un déchet !

Pour terminer : si vous ne l’avez pas, procurez vous le numéro 61 de la maison écologique. Au sommaire, un auto-constructeur débrouillard qui a construit sa superbe maison de 150 m2… Tout en palettes !! Je vous laisse imaginer le coût dérisoire… (ok, ce ne sont pas le mêmes palettes, mais quand même ! :).

De notre côté, nous sommes plus modeste : il nous en reste plein, cap à présent sur un banc d’extérieur et un meuble à chaussures ! Qu’en pensez-vous?

On est content !

22 Commentaires

  1. comment allonger le pénis
    22 octobre 2014

    bravo les gars

  2. kovax
    6 juin 2013

    tres sympa pour ma part je me suit fait un volet pour ma maison de campagne et la je suis en pleine construction d’une pergola pour le jardin

  3. Nicolas
    3 juin 2013

    Bonjour Checkman,
    Tu as tout à fait raison : merci pour cette précision importante ;)

  4. checkman
    27 mai 2013

    Très sympa comme construction. Attention cependant, toutes les palettes ne sont pas abandonnées, loin de là. La très grande partie des palettes qu’on peut trouver derrière les supermarchés est consignée. Elles sont dehors parce que le transporteur les récupère lorsqu’il vient livrer le magasin. Si le nombre n’y est pas, le magasin pait une amende (et répercute les amendes sur les prix au final, comme pour tous les vols).
    Le mieux est de demander au responsable du site (ou au moins à quelqu’un de concerné, ce qui va demander un minimum de recherche) si on peut réellement prendre les palettes.

  5. Nicolas
    2 mai 2013

    Bonjour,
    Plusieurs options sont possibles mais nous en avons sélectionné 2 en fonction de la qualité souhaitée : la première c’est ce qu’on a utilisé sur notre composteur en palettes, c’est-à-dire 2/3 couches huile de lin mélangée à de l’essence de térébenthine (entre 2/3 / 1/3 et 50/50 en fonction du résultat souhaité). A renouveler tous les ans.
    La 2ème c’est une peinture écologique à l’eau à application « simple ». 2 couches suffisent pour un résultat satisfaisant.

    Je cherche encore et peaufine une 3ème solution pour un rendu vraiment parfait, mais qui alliera également un ponçage plus précautionneux, avec une laque pour un effet brillant.

  6. Bruno
    2 mai 2013

    Qu’est ce que vous utilisez comme finition pour ces meubles d’extérieur?

    Merci.

    Bruno.

  7. Sébastien
    21 février 2013

    Bonjour,

    merci pour cet article intéressant, et comme lefebvre, j’aimerai savoir comment savoir si la palette a été traité ou pas et quels types de traitement y sont fait (car suivant l’usage, je ne veux pas de bois chimiquement traité)…

    merci d’avance pour vos réponses :)

    Seb

  8. Nicolas
    9 mai 2012

    Bonjour Gilles,
    La plupart du temps, les fongicides employés donnent une teinte jaunâtre au bois. Notez qu’il est parfois compliqué de le voir, surtout si la palette a pas mal servi.

    Le meilleur moyen de le savoir reste de demander à l’endroit où vous les prenez… Si elles sont issues de cet endroit on saura vous répondre. Je me permets de vous recommander la lecture de notre autre article sur la construction d’un composteur en palettes A bientôt !

  9. lefebvre
    9 mai 2012

    Bonjour, j’ai lu avec intérêt votre article.
    Pouvez vous m’indiquer comment on détermine si une palette a été traitée ou non traitée ?
    Cordialement

  10. Inspiration, bricolage et décoration : 100 idées pour recycler des palettes
    25 avril 2012

    [...] le salon : un rocking chair - une chaise Bordelaise - une chaise style Walden - une chaise de cuisine - un fauteuil club  - une banquette [...]

  11. Nicolas
    12 avril 2012

    Merci pour ce commentaire ! D’autres constructions sont à venir ;) : compost, salon de jardin… On mettra tout !

  12. lapalette
    11 avril 2012

    Encore une initiative qui va dans le bon sens en plus de celui des fibres du bois…Il y a aussi ça!
    Bonne continuation
    http://wwwmonblogenbois.blogspot.com/

  13. Nicolas
    28 février 2012

    Merci beaucoup ! ;)

  14. Mélanie
    9 février 2012

    Excellent !
    Je suis une amoureuse de tout ce qu’il est possible de réaliser avec les palettes !
    Bravo et vive le recyclage !!!
    <3
    Mél

  15. Nicolas
    12 décembre 2011

    @yali : merci pour votre commentaire !

  16. yali
    11 décembre 2011

    genial surtout pour nous pays sous developpe encore d azutres bonne idee ne nous feras de mal bravo

  17. Lignes De Montage Manuel
    19 mai 2011

    A voir absolument

  18. Jonathan&Marion
    13 mai 2011

    Chapeau les artistes !

  19. Nicolas
    5 mai 2011

    Salut à tous les 3,
    Merci pour vos commentaires :).
    Il était tard hier, je viens de me rendre compte que j’ai oublié de parler de la partie traitement. Je la rajoute dès que possible mais pour faire court après ponçage on a traité à l’huile de lin/essence thérébentine (3 couches).

    Pour le moment ça marche bien !

    A bientôt

  20. Yann
    5 mai 2011

    Excellent !!

    A l’époque nous nous étions fait un lit en palette … soutien ferme mais cout réduit ;-)

    Yann.

  21. Cyrille
    5 mai 2011

    Good job !
    Sinon, il me semble quand même préférable d’utiliser des palettes en bois non traité et de les protéger en appliquant soi-même un produit écologique, cela me semble plus sain. Qu’en pensez-vous ?

  22. chiaroni nicolas
    5 mai 2011

    Salut, très beau travail, je pense que vous devriez lancer la production, il y a des des palettes de toutes les couleurs un ponçage grossier et hop !!tchao

Laisser une réponse