https://www.nature-construction.com Nous contacter
18 245
lectures
36
avis

Le refuge de la Sarenne

Situé tout près du col de la Sarenne, le refuge du même nom a été créé en 2003 par Fabrice ANDRE et sa compagne Catherine BERGIRON. Cet ingénieur, issu du domaine de la veille technologique autour des énergies renouvelables, a choisi de monter il y a 5 ans ce projet qui a abouti au premier bâtiment à énergie positive d’Europe situé à plus de 2000 m d’altitude. Il propose des applications innovantes à base de solutions assez peu connues, mais qui gagnent à l’être !

Introduction

Cette article inaugure une nouvelle catégorie qui me tient à coeur depuis un moment : l’autonomie énergétique. Outre le fait que c’est un rêve que nous allons concrétiser avec Nathalie lorsque nous nous installerons (enfin) dans notre petit bout de paradis (pas encore trouvé :) ), c’est un sujet qui intéresse de plus en plus de monde du fait des prix galopants de l’énergie, sous toutes ses formes. L’actualité nous montre que ce n’est pas près de s’arrêter ! Nous publierons ici toutes nos recherches, trouvailles, idées… dans ce domaine. Pour en revenir au refuge de la Sarenne, c’est l’endroit idéal pour étrenner cette catégorie… Jugez plutôt !

Un mix énergétique varié : c’est la clé

Fenetre du refuge de SarenneLe refuge du col de la Sarenne, c’est moins de 100 jours hors gel par an, une capacité d’accueil de 17 personnes le tout en autonomie énergétique totale et alimentaire partielle. Pour réussir ce tour de force, Fabrice ANDRE joue la carte du mix énergétique varié : aux classiques panneaux solaires photovoltaïques pour l’électricité (22 m2 produisant 3300 kWh/an) il ajouté les systèmes suivants : Ce n’est pas fini ! Au niveau production thermique, voici les trésors que recellent la bâtisse :

Notre volonté? Montrer que ça marche !

Intérieur du refuge de la SarenneBien qu’accueillant accessoirement des randonneurs, le but de Fabrice ANDRE est montrer que la juxtaposition de ces énergies alternatives est économiquement et durablement viable pour peu qu’elle soit faite avec du bon sens, du talent et de la mesure… La clé est là : quelles que soient les politiques qui seront menées en matières d’énergies alternatives, rien ne fonctionnera si cela ne s’accompagne pas d’une réduction drastique de nos consommations. C’est la théorie de nos amis de Negawatt… Et quoi de mieux que de produire pour se rendre compte de ce que l’on consomme et ainsi ajuster? Je sais ce que vous allez dire, et je suis d’avance d’accord : tout le monde ne peut pas être producteur, tout le monde ne souhaite pas s’encombrer ou perdre du temps à gérer des systèmes compliqués (ou même simples…)… Mais si on utilisait ce qu’on a déjà? Tous les toits des villes. Végétalisés, « éolianisés » (des solutions existent pour l’urbain)… Ou encore favoriser la recherche dans ces énergies alternatives (qui existent, comme le montre Fabrice) plutôt que d’encore et toujours abreuver la recherche nucléaire sur des centrales que l’on vend avant même d’avoir répondu à toutes les questions sur leur innocuité (EPR) et sur de la fusion qui rendrait de l’énergie gratuite et infinie… Si c’est possible sur le papier, on n’en a tout simplement plus le temps. Quant à l’aspect gratuit… C’est nous les écolos que l’on accuse de  rêver??? Ce sera tout sauf gratuit. Alors qu’une volonté de revenir à une multitude de micro-points de production nous amènerait doucement sur le chemin de l’autonomie… Et de la liberté qui va avec !

Plus d’infos sur le refuge de Fabrice, notamment un JT régional de France 3 qui a été tourné en autonomie dans le refuge.

N’hésitez  pas à réagir ! Vous en pensez quoi?

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire, de la partager ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Un bien bel endroit qui relance mon inspiration d’autonomie énergétique !!!
T’es sûr de la production de l’éolienne ? : 1kwh à l’année ?
J’ai pas tout compris sur le moteur à dégravitation magnétique … on se croirait dans Star Wars ;-)
Faudra que tu me réexpliques de visu …
Pas mal le coup de réchauffer le potager … je la garde celle la ;-)
Tout le système est excellent … ils ont réussi à mettre en oeuvre, à 2000 m d’altitude, les plans de ce qu’on a au fond de nos cerveaux …
C’est évident que si tout le monde se réveillait et mettait en oeuvre les solutions possibles à son niveau (un livre à ce sujet : « Manuel de transition » de Rob Hopkins) on serait de moins en moins les cerfs du système énergétique en place … je m’arrête là pour ne pas partir en vrille de bon matin ;-)

A bientot.

Yann.

Salut Yann !
Oui il y avait une légère ambiguïté dans la puissance de l’éolienne : je voulais dire qu’elle produit en moyenne 1kW par heure sur l’année, compte-tenu du vent relativement omni-présent. Les autres innovations feront l’objet d’articles et je l’espère d’expérimentations plus poussées…

Après… Partir en vrille dès le matin ça a du bon tu sais !

PS : As-tu vu les journées de la yourte en actu, pas très loin de chez toi?

J’avais également lu un article sur ce refuge dans le magazine « la maison écologique ».
Les actions qu’ils ont menées sont vraiment exemplaires. Ça fait rêver … et réfléchir.
Je suis certain que si l’on investissait massivement dans les énergies renouvelables et la maîtrise des consommations d’énergie on pourrait se passer des énergies fossiles.

Bonjour Cyrille,
C’est dans « la maison écologique » de ce mois-ci que j’ai découvert le refuge. L’article étant trop général pour moi, j’ai appelé Fabrice ANDRE pour une interview par téléphone où j’ai pu mesurer toute l’étendue du travail et ainsi obtenir les détails que je cite.
Comme tu dis, ça fait rêver… Et c’est certain qu’avec des investissements massifs onpourrait inverser la tendance. Cela ne se ferait pas en un jour, mais ce serait à moyen voire court terme beaucoup plus profitable que la politique d’autruche dans laquelle nous nous trouvons.

Merci Nicolas pour ta réponse. Je me réjouis par avance de connaître vos autres découvertes dans ce domaine. Je suis certain que votre future maison sera vraiment géniale.

Bonjour Cyrille,
Merci pour tes encouragements. J’espère que ce sera le cas ! Par ailleurs, si tout se passe comme on le souhaite, on pourra même faire visiter et accueillir :)

Le reve d’une energie propre nous sommes tout pret de la realite

je souhaite fabriquer un generateur type aimants

Pour l’instant j’ai du photovoltaique 3kw

Pour me documenterje vais faire un tour a la sarenne
A bientot

Jean

Excellent sujet, j’ai eu la chance de pouvoir suivre les innovations techniques lors d’une retransmission télévisée.
pour ne pas partir en vrille, comme le dit Yann, si chacun y mettait un peu du sien, il y aurai sans doute moins de ces centrales de production, dont personne n’ai capable de prédire l’avenir avec certitude.
J’ai beaucoup aimé la gestion des déchets et la chaudière à double combustion. L’éolienne m’a beaucoup plus également.
Je vais prévoir une rando dans le coin pour voir ça de mes yeux.
Styven.

Bonjour, cela est formidable et bravo pour toutes ces inovations.
Perso je recherche un système pour remplacer un G.E. a essence, je pense que ton moteur a dégravitation ferait l’affaire?
Pourrais-tu m’informer a ce sujet?
Merci d’avance.
Jean

Le moteur a « dégravitation » (venant de Léon raoul hatem) est une connerie. J’ai discuté avec Léon pour essayer de comprendre la chose. Le problème vient du fait de la non-connaissance de ce qu’est une puissance. Il confond puissance nominal et puissance réel. Il n’y a pas de secrets, on ne PEUT PAS créer plus que l’on consomme. C’est un principe qui est toujours respecté, et il l’est aussi dans le moteur à « dégravitation ». D’ailleurs, la « dégravitation » est un délire théorique de Léon qui ne possède aucune expériences pour l’appuyer. Tout comme son moteur… Dommage, on aurai pus régler TOUS les problèmes d’énergie (des voitures qui produisent en roulant, génial!)

Bonjour Quentin,
Merci pour ton commentaire. Un long topic de forum que je suis en train de lire depuis quelques jours (avis aux amateurs techniques qui veulent plus d’infos) me laissent penser que tu as raison, tout du moins dans la dénomination « dégravitation magnétique ». Je suis aussi d’accord avec toi, on ne peut pas créer plus qu’on consomme, tout est affaire de transformation…
Cela étant, ce qui m’intéresse c’est de savoir si c’est réellement un système surnuméraire. Je n’ai pas fini le topic ni commencé mes expérimentations, mais il me semble plausible que la puissance d’un moteur + plus l’attraction magnétique d’aimants + un système pour réduire fortement ou supprimer cette attraction lorsqu’elle freine + plus la multiplication d’arbres et d’alternateurs puisse déboucher sur un système qui fournit plus de puissance qu’il n’en consomme en entrée (au strict rendement électrique).
Après, les réglages, le ratio de surnumération, la fiabilité… sont autant de points auxquels je vais tenter de de répondre (ou de de reprendre d’autres expérimentateurs).

Quel est ton avis sur cette question? Outre ton ressenti sur le terme « dégravitation magnétique » avancé par M. Hatem, qu’as-tu pensé de se machine et de ses performances lorsque tu l’as vu?

Bonjour,
je connais un peu Fabrice pour être aller voire ses machines fonctionnées…
Je ne dirais rien sur ce fameux moteur surnuméraire….

Par contre Nicolas, pourrais tu m’en dire plus sur cette chaudière à double combustion…, la marque, comment elle fonctionne.
J’ai oublier de la le noter la dernière fois que je suis passé.
D’après Fabrice André, elle brule tout, déchets ménager (bouteille en plastique non humide (sans eau dedans), plastiques, sacs poubelles, carton, bois, sauf le verre. La température monte jusqu’à 1600°… Les résidus sont bruler, donc pas de déchets tout est bruler. En ce qui concerne les échappements sont de 2% dans l’atmosphère.
SI ça c’est pas LA solution au surplus de déchets….
Au dernières infos, je crois qu’il à perdu sa dénomination « Gîte », car un problème avec la commune, suite à une autorisation de creuser sur le sol de la commune pour créer son petit point d’eau (phytoépuration).
Donc sa chaudière ne doit plus fonctionner quand il reçois du monde. Vu que sa chaudière n’est pas reconnue NF. Les pompiers, qui sont venu pour voire si la chaudière était aux normées Française, n’ont pas approuvé cette norme. C’est un chaudière de marque Allemande, je crois.
Merci et a+

Bonjour Jillian,
Concernant le moteur surnuméraire (tu fais bien de ne pas parler de dégravitation), tu n’es pas le premier que j’entends remettre en cause : un long topic de forum y est même consacré.
Cela étant, je suis preneur de ton retour puisque tu l’as vue…;)
Concernant la chaudière je n’ai malheureusement pas plus d’informations. C’est effectivement une solution toute trouvée à un problème de déchets que l’on a déjà et qui va grandissant… A voir en revanche la faisabilité à grande échelle.

Je ne comprends pas ce que tu dis concernant l’agrément de gîte de Fabrice André: il cherchait à installer une phytoépuration pour ses rejets eaux grises/eaux noires? Et c’est ca qui lui a été refusé?

Quel rapport ave la chaudière?

Merci pour ton retour ;)

Bonjour,
quelqu’un aurait l’adresse mail de ces monsieur Fabrice Andrée et Hatem ? j’aimerai avoir des information pour reproduire ce moteur a « dé-gravitation » car le plus simple pour être sur de sont bon fonctionnement et de sont rendement est encore d’en avoir un sous la main pour le tester.
merci d’avance.

Bonjour,
Concernant Fabrice ANDRE, vous pourrez trouver où le contacter sur le site du refuge. Pour Raoul HATEM, je n’ai pas ses coordonnées. Mais une recherche Google vous permettra certainement des les trouver ;)

Merci Fabrice André pour votre magnifique construction dans le rspect de l’environnement, votre souci d’éliminer les déchets, de produire de l’énergie…..
Si seulement les populations occidentales qui se targuent d’être très évoluées, pouvaient envisager de prendre exemple sur cette construction pour aménager différemment
le plus grand nombre d’immeubles pour diminuer la production de déchets, pour une vie plus saine, pour moins de gaspillages, ce dont ils verraient rapidement le bénéfice
à l’échelle européenne….Mais hélas, combien faudra-t-il de temps pour que les techniciens compétents en comprennent les avantages ?

bonjour à tous, je viens de créer mon entreprise dans les énergies renouvelables ( prop nrj )suite à ma rencontre avec michel dirand, installateur d’une grande partie des systèmes de production d’énergie du refuge de sarenne et concepteur de l’éolienne.
et oui! l’autonomie énergétique durable est possible, il suffit de bien chercher, et de savoir à qui s’adresser.
bon courage a tous dans vos projets, et si je peut répondre à certaines de vos questions…
bonne année pour 2012 qui s’annonce sous le signe du développement durable.

Bonjour à tous !

Je réalise actuellement en formation d’aménagements en travaux paysagers pour adultes à Auray, dans le Morbihan. Nous avons visité le village Silfiac (toujours le 56) et pu observer un quartier de maisons autonomes ou à basse consommation. Nous devons réaliser un dossier sur le thème du développement durable. J’ai choisi la maison autonome, car cette approche me parait la plus juste en matière d’efforts sur les ressources consommables.
J’ai besoin de vous pour détailler mon sujet, notamment des économies que vous avez faits (sur une consommation ordinaire) ou encore du système électrique, récupération de l’eau, etc…

Merci et bonne journée ;)

Merci à Damien et Wilhem pour vos commentaires: bonne année 2012 à vous également !

Bonjour,
Merci pour votre commentaire : votre projet semble très intéressant ! Néanmoins, je ne suis pas Fabrice André… Je vous invite à le contacter je suis sûr qu’il se fera un plaisir de vous répondre !

Bonjour,

je dois aller voir le refuge de Sarenne aujourd’hui, cependant le temps risque de nous empêcher d’y aller… :(

bref, le nom que de donnent les inventeurs ou savants à leur découverte n’a que peu d’importance, ils ne sont pas des « scientifiques » et interprètent des phénomènes de la plus simple façon qu’il soit : ils observent! ;)

Je travaille dans un centre de recherche sur les énergies renouvelables, et avec des amis, nous avons bien l’intention de prouver que générer 2kW d’énergie avec 200W d’apport est possible…(mm si c’est 1,1W avec 1W d’apport je serais heureux d’ailleurs… :D )

les « bons penseurs » crieront « mais non, bordel, rien ne se perd rien ne se créer!!! »

Oui, mais sauf si l’apport d’énergie vient d’un monde que nous ne connaissons pas encore, sans parler de trucs mystiques, les étoiles dans le ciel étaient avant des ouverture vers le paradis, nous rigolons bien maintenant de cette explication…

le dernier moteur « sur-numéraire » fonctionne avec plusieurs principes différents dont :
-moteurs récents très haut rendement
-énergie du vide (discutable, je sais)
-résonance magnétique et mécanique
-électronique de gestion complexe
-un assemblage ingénieux (comme toutes les invention de ce genres…)

Je ne saurais dire si cela marche à l’heure actuelle, mais comme dit bouquette (alors…?d’ailleurs…?), le meilleurs moyen est encore de le tester, et surtout, je compte bien utiliser tous les moyens de caractérisations disponibles actuellement pour se faire!

j’espère qu’on finira par tomber sur ce genre de trouvailles, l’énergie sera alors disponible partout, pour tt le monde et gratuite! (infinie faut pas pousser qd mm…)

bonne journée a vous!

Olivier

Bonsoir,
Je suis ingénieur de formation et je suis très intéressé de voir fonctionner le moteur sur-numeraire ou tout autre moteur défiant les lois de la physique connues a ce jour.

Une âme charitable pourrait t elle m’orienter vers une personne ayant déjà réussi a faire fonctionner ce moteur ?

Si vous avez une adresse email, ca serait génial. Je suis partant !!

Mon adresse jp.provence@free.fr

Merci

Bonjour,
Je vous invite à aller voir Fabrice ANDRE ou aller sur ce site.
Il y a sur ce site des expériences très intéressantes et des personnes très calées.

il nous faut fabriquer des voitures créatrices d’énergie,
idem pour les vélos

Bonjour,
bravo pour cette belle réalisation pour la promotion des énergies renouvelables.

Un oubli dans cet article et dans le titre:
LA CLE n’est pas que le mix énergétique: IL FAUT D’ABORD réduire les besoins = sobriété + efficacité !!!
Aucune info sur les performances thermiques du bâtiment ???
Rien sur les mesures de réduction des besoins électriques ?
Dommage, même si il est fait allusion à la fin de l’article au scénario négaWatt.
Rien non plus sur l’énergie grise des matériaux employés ?
Pouvez vous apporter des compléments d’info ?

Je comprends l’objectif du projet de tester et expérimenter, mais on a besoin dans l’URGENCE de réduire les besoins, donc les consommations, et les émissions de gaz à effet de serre.
Autre question: quelle est la composition exacte des produits rejetés dans l’atmosphère après combustion des déchets ? La température de combustion annoncée à 1600°C est elle contrôlée et constante ?

Nous empruntons la Terre à nos enfants …

Bien cordialement

Bonjour,
Je suis d’accord avec vous, j’ai omis de parler de la réduction de nos besoins énergétiques. En revanche, je ne vous rejoins pas sur le fait de donner à cette réduction un aspect plus prioritaire que le mix utilisé. La réduction et la composition du mix doivent être traité en parallèle car malheureusement nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre…

Pour vos demandes de détail, je vous invite à contacter directement Fabrice André qui. Ous répondra très volontiers.

Je précise, comme je l’ai fait dans certains commentaires ci-dessus (que je vous invite à lire) que je ne suis PAS Fabrice André mais un simple passionné d’autonomie énergétique qui a voulu parler du projet.

Bonjour
Reponse pour le TROLLE vous avez la..
http://www.wikistrike.com/article-un-physicien-en-colere-parle-d-energie-libre-85824877.html
System action de l’inquisition faire taire le savant est aussi pire que précédemment et bien payer

bonjour, la vidéo date de 1 an, dans laquelle est présenté ce moteur magnétique révolutionnaire.
Depuis quels sont les progrés, les avancées et vos essais … j’avoue ne pas tout avoir compris, mais ça a l’air prometteur.

Merci d’avance.

Bonjour,
Je vous invite à contacter directement Fabrice ANDRE pour cela. Comme beaucoup d’autres personnes (cf. commentaires ci-dessus), vous semblez croire que je suis l’inventeur/constructeur de cette machine :) . Ce n’est pas le cas, juste un passionné d’ENR qui a interviewé Fabrice ANDRE. Je n’ai malheureusement pas eu le temps de suivre plus avant ses travaux. N’hésitez pas à nous tenir au courant si vous avez des nouvelles !

moteur sur-numéraire ? foutaises et faux espoirs !
Fabrice André lui-même n’hésite pas à dire que ses essais dans ce domaine ne sont pas concluants (système « instable » pour ne pas dire « inopérant »).

Mais au delà de toute polémique stérile et fatigante sur les « énergies libres », il faut bien se rendre à nos réalités terrestres, celles de l’épuisement accéléré des ressources, notamment métalliques.

Mal­heureuse­ment, les éner­gies renou­ve­lables (à l’exception de la petite hydraulique comme les micro-barrages et les moulins à eau) font aussi mas­sive­ment appel aux ressources métalliques, et des plus rares : néodyme des aimants per­ma­nents pour les généra­tri­ces d’éoliennes, gal­lium, indium, sélénium, cad­mium ou tel­lure pour les pan­neaux pho­to­voltaïques, cuivre en quan­tité plus impor­tante (3 tonnes dans une éoli­enne de puis­sance moyenne)… (extrait d’un texte de Philippe Bihouix sur: http://www.institutmomentum.org/author/philippe-bihouix/)

Alors, croire qu’on peut prolonger indéfiniment, même avec les « énergies renouvelables », la fuite en avant technologique relève de l’inconscience pure et simple.
Il n’y aura PAS moyen de garder le niveau de consommation en énergie actuel, et vouloir le maintenir à tout prix nous conduit tout droit à la troisième guerre mondiale (pour s’arracher les dernières ressources).

La seule solution consiste donc à opter résolument pour la sobriété et à nous inventer un mode de vie heureux avec trois fois rien, plutôt que de s’obstiner à chercher des solutions technologiques « miraculeuses ».

C’est possible et c’est urgent. Se nourrir, s’habiller, se loger… le tout, par nous-même et localement. Point barre.

Bonjour Biophil,
Merci pour votre intervention. Vous avez, de mon point de vue, parfaitement raison. Sur toute la ligne.

Le seul complément que j’apporterais, c’est qu’il ne faut pas tomber à mon sens dans la naïveté de croire que ce changement salutaire et nécessaire que vous décrivez va se passer de façon binaire. Ce sera forcément progressif. Pas forcément très long si tant est que des volontés locales (et politiques dans une certaine mesure) soient là (elles ne le sont pas aujourd’hui).

Ce qui est intéressant dans la démarche de Fabrice ANDRE et de tant d’autres, c’est les options qu’elles ouvrent: les ENR ne sont de toute façon qu’une option crédible que si les critères suivants sont respectés :

  • Une production locale/consommation locale : stop de l’hérésie de transport de l’électricité sur de longue distance au maximum du possible
  • Un mix énergétique à-même de pallier au mieux des intermittence de chaque énergies (nuit ou nuageux pour le solaire, pas de vent pour l’éolien…)
  • Une revue de fond en comble de nos modes et de vie, de consommation et des priorités. Sobriété énergétique et autonomie…

Totalement d´accord avec votre axe de recherche mis en pratique au refuge de Sarenne.J´essaye de convaincre mes voisins associés du système chaudière à gazification avec hydroaccumulateurs;au fait quel est le complément salin ??.
Merci.

Bonjour,
Je vous invite à faire part de votre enthousiasme à Fabrice ANDRE lui-même : comme je l’indique un grand nombre de fois dans les commentaires ci-dessus, je ne suis qu’un passionné qui l’a interviewé… Et pas lui en personne ;) .

Bonne continuation et merci néanmoins de votre commmentaire !

Bonjour,
Bien qu’effectivement allant à l’encontre des lois de la physique le moteur MINATO du nom de son concepteur parait bel et bien fonctionner et repondre à ses promesses.
Bonne journée.

Laisser un commentaire

Connect with Facebook

(requis)

(requis)