https://www.nature-construction.com Nous contacter
2 342
lectures
4
avis

Construction d’une maison en bois au milieu des Kootenays

boisgrand

Depuis deux semaines, nous sommes à Nelson, chez Helen et Rick. Nous aidons à la construction d’une petite maison en bois (enfin petite … 3 étages quand même ! ) pour Johno, leur fils et sa charmante copine Michelle.

Nous passons de très agréables moments dans ce wwoof. La nourriture est absolument exquise, tout ou presque vient du superbe jardin entretenu par la famille. Nous faisons PLEIN de choses, ce sont des gens très dynamiques et toujours prêts à nous montrer les alentours.

La maison avant le nouvel étage Le vue de la maison de Johno et Michelle

Revenons-en à notre travail, nous parlerons des « vacances » plus tard ! Car nous travaillons avec Johno et Michelle à la construction de leur maison. Actuellement, il y a les fondations, le « basement » (la cave) et le premier étage. La construction est de type « poteaux-poutres », c’est-à-dire « post and beam ». Il y a de GROS troncs d’arbre qui charpentent la maison et les murs sont faits de planches de bois que nous montons par panneaux. C’est très intéressant comme type de construction et nous avons eu la chance de faire tout un étage avec eux.

Nicolas construit une boite-mur avec une fenêtre Construction des boites-murs

Nous avons donc monté une bonne partie du second étage (les murs) en une semaine, à 4 (parfois 5) ! Nous avons construit des panneaux horizontalement, lorsqu’ils sont tous prêts, on les monte à la verticale, à leur place.

Michelle et Jono ont vu ensemble à quels endroits allaient se trouver les fenêtres, les portes, les escaliers etc … Les planches de bois sont du sapin ou du pin, en fonction de la résistance requise. La construction des «  boîtes » sans fenêtre est assez facile, en 30 minutes on peut finir un pan de mur, mais lorsqu’il y a des fenêtres ou une porte, les choses se compliquent d’autant plus qu’ici ce n’est pas le système métrique, mais les pieds et les pouces … Galère !! Nous avons alors coupé, scié, cloué, tapé, emboité, déplacé tous les bouts de bois pour en faire des pans de mur … Quel travail !

Nathalie enfonce un clou Nicolas scie une planche

Nat et Nico avec les protections ! Pff, n'importe quoi la traduction de

Au bout d’une semaine, de nombreux doigts assommés, quelques frayeurs à cause de l’orage et beaucoup de clous enfoncés, nous avons terminé ! Il nous restait maintenant à monter les murs et à les fixer à leur place, c’est-à-dire tout autour de la pièce.

Nous étions 5, nous avons procédé dans l’ordre. Nous levions les murs « à la main », il faut être précis et y aller doucement car il faut faire attention à ne pas tomber ni à faire tomber le mur que l’on déplace ! Nous avons cloué les pans de mur les uns aux autres, la tâche la plus difficile était d’enfoncer le dernier ! Nous avons poussé, tiré, ajusté, scié et HOP ! L’étage était terminé :)

Mesures précises Mimi et Johno au travail

La maison avec le 2nd étage presque fini ! L'étage est fini !!

Il restera maintenant à monter les poutres qui supporteront ensuite le toit. Actuellement, Michelle et Johno se demandent où se trouvera l’escalier, car les deux étages ne communiquent pas encore et il faut monter là-haut avec une échelle à travers la fenêtre … Nous aurons la suite de leurs aventures en photo !!

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire, de la partager ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Question: c’est quoi et ca sert a quoi ce plastique blanc qui est pose sur le bois une fois que l’etage est fini?

Bonjour,

Le plastique blanc fera sûrement l’objet d’un autre article ;) C’est un revêtement pare-vapeur ou pare-pluie.
C’est très commun au Canada, toutes les maisons sont emballées comme ça, on dirait de gros bonbons.
Cela sert à protéger les maisons de la pluie horizontale qui se forme parfois avec le vent.

Ce papier est d’aspect plastique un peu caoutchouteux fin au toucher. Il empêche la pluie de s’infiltrer dans le bois et l’isolant et laisse passer la vapeur d’eau intérieur vers l’extérieur. C’est un peu le principe du Gore Tex !

Par dessus le plastique, on va clouer un bardage bois, probablement du sapin ou du pin. Je ne sais pas pas si cela s’utilise avec des enduits, il faut que je me renseigne plus …

Bonjour, bravo tout d’abord pour cette construction,
je rêve moi aussi d’ aider des gens au canada à construire leur maison, chalet en bois sous le mode du wwoofing,
<pouuriez vous m'indiquer comment vous vous y êtes pris pour touver un tel wwofing( un site internet particulier?, un contact deja existant?).
Merci d'avance

Bonjour,
Pour trouver, il faut le livre WWOOF Canada que visiblement certains ont du mal à obtenir.
Ensuite il faut éplucher le guide, passer des coups de fils, s’assurer que ça correspond à ce que vous voulez faire… Beaucoup de travail !

Laisser un commentaire

Connect with Facebook

(requis)

(requis)