https://www.nature-construction.com Nous contacter
202 097
lectures
132
avis

Une maison autonome et sans factures

maison-autonome

Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies  tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels.

Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ? Non pas du tout ! Ils sont tous très bien portant, heureux et surtout fièrs et c’est ça qui nous a beaucoup plu.

La maison autonome au bord du lac 154 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Ils sont installés bien verticalement à l’entrée de la maison. L’avantage ? Un simple coup de jet suffit comme entretien et la pose est très facile. L’énergie est stockée dans des batteries, qui distribuent le courant aux différents postes de la maison.

Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Laissons tout de suite de côté les radiateurs électriques, les plaques de cuisson, les halogènes, la machine à laver, le sèche-linge, le four électrique et tout autre appareil énergivore. Christophe utilise l’électricité avec parcimonie et ses seuls besoins vont vers quelques lampes, une chaîne hifi « home made », un ordinateur portable, un lecteur de DVD et un chargeur de piles.

Chaîne hifi maison !Résultat : La famille consomme moins que l’électricité produite par les trois panneaux solaires. Et pour le reste, comment font-ils ?

Et quand il n’y a pas de soleil ou qu’il faut alimenter de gros outils (électro-portatif un peu gourmand etc …), il y a un groupe électrogène à diesel, qui tourne avec de l’huile de friture recyclée ! Vous trouverez en bas de page une fiche de savoir à ce sujet …

La maison autonome au bord du lac 09

Dans la cuisine ?

Ils ont un four et des plaques de cuisson à gaz. L’hiver, ils l’alimentent avec des bouteilles et l’été, ils composent leurs déchets et fabriquent leur propre bio méthane !! C’est beaucoup plus facile que ce que l’on imagine : on accumule les déchets dans une cuve, que l’on emboîte d’un couvercle de taille juste inférieure avec un robinet sur le dessus. Les déchets fermentent en-dessous et le couvercle remonte, poussé par le gaz. On branche alors un tuyau sur le robinet vers un réchaud et hop on cuisine !

Fabrication du bio-méthane La maison autonome au bord du lac 07 La maison autonome au bord du lac 08

Pour faire cuire de grandes quantités d’aliments, ou en appoint du gaz, ils ont un poêle à bois d’extérieur fait maison à très fort rendement. Il suffit de peu de branchettes pour l’allumer et l’alimenter, toute la chaleur se concentre directement sur la cocotte au dessus ! Vous trouverez une fiche de savoir en bas de page pour en construire un vous aussi …

Dans les jours de beaux temps, Christophe a aussi bricolé un four solaire, pour cuire des gâteaux ou pour les cuissons lentes. Il est différent de celui que nous avons ici, chez Bruno à Vauvert. Celui-là se présente sous la forme d’une boite avec des miroirs à l’intérieur. On cuit en beaucoup plus de temps qu’avec les cuiseurs paraboliques, mais au moins on n’a pas à trop surveiller l’installation, rien ne déborde et on évite de se brûler.

Dans la cuisine il n’y a pas de réfrigérateur. Cela ne veut pas dire qu’ils ne consomment pas de produits frais, au contraire même ! La famille est végétarienne, ce qui évite de se poser des questions concernant la conservation de pas mal de produits. En ce qui concerne les périssables, ils les consomment rapidement après ouverture (comme le lait de riz, une brique dans la journée) et vont faire les courses plusieurs fois par semaine chez le maraicher bio à deux pas de là !

La maison autonome au bord du lac 14Dans le lavabo, on pompe de l’eau directement dans la source d’eau potable 5 mètres au dessous. Ils sont chanceux d’avoir cette installation et en sont conscients. L’action de pomper aide à n’utiliser que ce dont on a besoin. C’est plus facile d’être économe qu’avec un robinet !

Les poubelles de la cuisine sont minimalistes. Les épluchures et autres déchets organiques finissent au compost et retourneront à la terre d’ici 6mois/1an. Les contenants sont bien entendu recyclés, ce qui laisse peu de place aux autres déchets non identifiables…

Dans le salon ?

Le chaleureux salon est équipé d’un petit lecteur de DVD pour les enfants, des livres et des jeux de société pour les longues soirées d’hiver. Pas besoin de beaucoup d’électricité, juste de quoi s’éclairer !

La maison autonome au bord du lac 13Pour se chauffer, ils ont disposé un poêle à bois avec des briques de terre compressée tout autour, pour accentuer l’inertie thermique et répartir la chaleur. La maison est bien isolée (bois et paille) il suffit donc de quelques stères l’hiver pour être heureux au chaud !

Et pour laver le linge ?

Ne vous inquiétez pas, la maman n’est pas redevenue lavandière au lavoir du coin ! Christophe a bricolé un astucieux système de lave-linge à pédale. C’est un objet incroyable, qui nous a beaucoup plu ! Il a démonté le tambour d’une vieille machine et l’a couplé avec une courroie à la roue arrière d’un vieux VTT. Il suffit de pédaler 15 minutes pour laver son linge ! On ajoute simplement un peu d’eau chaude chauffée au poêle à bois dehors et on rince à l’eau froide. Pour essorer on redonne quelques tours comme avec un panier à salade et hop ! Le linge est prêt à être étendu avec peu d’efforts et en prime un peu de sport. La force musculaire, c’est la plus économe après tout ! Par ailleurs, on redécouvre les notions de « propre » et de « sale ». En fait, on devient efficace et on réduit les gaspillages que l’on est plus tenté de faire lorsque l’on n’a qu’un seul bouton à presser.

La maison autonome au bord du lac 19 La maison autonome au bord du lac 16

Et la salle de bain ?

La salle de bain est très minimaliste, un lavabo avec une pompe et un bac de douche. Ils ont choisi de se doucher à la cruche, avec de l’eau chauffée au poêle à bois à l’extérieur. C’est un choix que certains trouveront extrême, j’y pensais justement et je me disais qu’avec une douche solaire que l’on accroche au mur et que l’on chauffe avec un panneau thermique ou avec de l’eau chauffée au poêle, on peut vraiment s’en sortir économiquement et écologiquement sans trop sacrifier son confort.

La maison autonome au bord du lac 03Les toilettes sont près de l’entrée et sont sèches bien entendu ! Quelle aberration de dépenser des litres d’eau potable pour tirer la chasse … Ils ont installé une pièce avec un trône tout à fait digne des fessiers royaux, avec un grand tonneau de sciure à côté. Christophe nous expliquait que si c’était à refaire, il ferait des « toilettes brouette ». C’est-à-dire qu’au lieu d’un seau que l’on vide quand il est plein, on remplit une brouette que l’on sort par une porte de derrière et qu’on dépose au compost beaucoup plus facilement.

Il recouvre ensuite son tas de compost (remplit donc d’épluchures et des déchets des toilettes) de paille et au bout d’un an environ, il a un super engrais ! C’est pas la peine de faire la moue, sachez que de toute façon, la terre c’est du caca de vers de terre ! Et ne parlons pas du fumier et du lisier ;)

Et où vont les eaux grises s’ils ne sont pas raccordés au réseau ? Elles vont dans la phytoépuration ! Deux premiers bacs avec des gros cailloux et des roseaux pour filtrer une première fois l’eau sale (qui vient donc de la douche et des lavabos), et trois autres niveaux avec des plantes de différentes sortes pour sortir à la fin une eau si claire qu’on en boirait ! Mais attention, ils n’a pas encore fait d’analyses précises pour étudier la pureté de l’eau, on l’utilise alors pour le jardin !

La maison autonome au bord du lac 06

Bon, avec tout cela je suis sûre que vous vous dites que cela prend un temps fou de s’occuper de toutes ces installations et qu’on a mieux fait de vivre avec des factures. Hey bien sachez que Christophe et sa femmes ne travaillent pas, pour justement prendre le temps de vivre comme ils ont envie. A quoi bon passer sa vie à la gagner si l’on a presque plus de dépenses ? Des petits boulots qui leurs conviennent, des échanges de services leurs suffisent pour vivre de manière simple et agréable et surtout, ils ont le temps de profiter de leurs deux enfants, de les élever dans l’amour et de faire pleins de loisirs enrichissants avec eux. Christophe fait l’école à la maison à sa fille de 10 ans et en profite pour voir toute la journée son bout de chou d’un an, elle est pas belle la vie ?

Vous pensez peut-être que cette façon de vivre est extrémiste, c’est aussi ce que j’ai pensé jusqu’à ce qu’on aille leur rendre visite. Ils ont l’air tellement heureux, en bonne santé, plein de sourire et loin du stress. Leur maison est simple mais si belle et chaleureuse … Pourquoi ne pas prendre exemple sur cette façon de vivre en piochant ce qui nous intéresse en l’adaptant à notre propre quotidien ?

Et pourquoi tout ça? Pour une empreinte écologique soutenable pour la planète, par rapport au nombre d’habitants. L’empreinte idéale c’est 1,8 Ha par habitant. Le français moyen est à 5 Ha, un américain à 8. Christophe pense, à juste titre que prendre plus que sa part prive forcément quelqu’un ailleurs, puisque nos ressources ne sont pas infinies. Il nous a d’ailleurs cité cette maxime de Ghandi :  « Vivre simplement, pour que d’autres puissent simplement vivre ». Chez Christophe, l’empreinte est à 1,2 Ha ce qui est excellent au regard des chiffres évoqués plus haut. A savoir, 2 des particularités du mode de vie de Christophe qui leur permet d’avoir ce chiffre si bas : l’absence de voiture dans la famille et leur végétarisme.

Avec Nicolas, nous sommes partis plein d’idées et d’envies. Quand nous rentrerons, il est par exemple certain que nous ne rachèterons pas de machine à laver !! Nous irons plutôt faire un tour à la casse du coin pour récupérer de quoi faire un lave-linge à pédale.

Christophe n’est pas avare et partage très volontiers ses inventions avec qui le veut. C’est pour cela que nous vous proposons en premières « fiches de savoir », celles qu’il a réalisé pour son site internet « les outils de l’autonomie », qu’il nous a très gentiment prêté pour vous !

-> Apprenez à construire un lave-linge à pédale

-> Faîtes votre propre pocket-rocket ou cuiseur à bois

-> Apprenez à recycler votre huile de friture pour de petits moteurs diesel

La maison autonome au bord du lac 05La seule ombre à ce tableau, c’est la future expropriation de toute la famille … Leur magnifique havre d’autonomie est construit sur un terrain inondable et la mairie a décidé de fermer la zone par sécurité. Ils partiront au début de l’été vers la Bretagne, dans un endroit plus frais ou Christophe pourra faire pousser encore beaucoup de légumes, d’idées et d’outils pour l’autonomie !

Merci à eux pour leur accueil et leur gentillesse. Keep in touch’ !

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire, de la partager ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

:good J’ai beaucoup aime la machine a laver!!

ça fait rêver… Mais en Bretagne, il y a beaucoup moins de soleil ???

Et oui, mais c’est justement une des raisons qui les poussent à partir aussi ! Car le climat ici pour cultiver un jardin est assez contraignant… Christophe nous confiait avoir raté quelques arrosages et voir ainsi une partie de sa récolte abîmée ou même perdue.

N’est-ce pas? Nous, avec Nat aussi on adore. Je pense qu’en rentrant on ira dans une casse récupérer un vieux tambour de machine à laver…. :)

Excellentissime !!!
Exactement ce que je veux faire, que des bons conseils, mille mercis !!!
:love

super intéressant.
Un peu extrème pour moi, c’est vrai, mais cela donne envie de progresser, et vite !
milles bravo
bisous les jeunes :-)

Whoôô, je tire mon chapeau bien bas. Ils ne doivent pas être nombreux ceux qui vont jusqu’au bout de l’écologie comme ça !

Je tique pour la douche, j’aurais du mal je pense. :(

C’est sûr qu’avec une installation si bien pensée, ils ne doivent pas devoir dépenser bcp d’argent, c’est tout simplement génial !

Par contre pour les batteries des panneaux solaires, j’avais lu que, à part pour les installations isolée (hors réseau électrique) c’était pas fort recommandé, car très coûteux à produire, à durée de vie limitée, pas fort recyclable et surtout comportant des produits toxiques (comme toutes les batteries cela dit); maintenant, leur installation photovoltaïque est tellement petite que je sais pas si ça changerait quelque chose.

L’idée des panneaux à portée de main pour le nettoyage est super ! :good
(Je dis aussi que par contre, ils auront moins de rendement solaire en Bretagne à mon avis.)

Et qu’en pense la fille de 10 de tout cela ?

Au fait, le truc du méthane est excellent, j’aurais pas osé, je croyais que c’était plus compliqué que cela, que ça demandait d’autres précautions en tout cas :p
Y’a pas de danger d’explosion au moins :o ups

@le-mouton-noir : c’est vrai que les batteries sont le point faible d’une installation photovoltaïque, même d’une installation électrique autonome en général. Outre les points que tu soulèves, c’est aussi l’un des centres de pertes de la chaîne énergétique : entre 30 et 40% selon les batteries, les utilisations… Le souci, c’est qu’on n’a pas beaucoup d’autres laternatives pour stocker de l’électricité. Le rendement sera un peu moins bon en Bretagne effectivement, mais compte tenu de la taille de l’installation, ça ne devrait pas poser de gros soucis.
Quant à la petite de 10 ans, nous ne l’avons pas vue ! Elle était absente lors de notre visite…
La méthanisation est super géniale… En plus avec un système très simple ! Concernant les explosions, les quantités en jeu sont trop faibles pour être vraiment dangereuses. Maintenant c’est sûr, il faut prendre quelques précautions : faire ça en milieu ouvert, ne pas approcher de feu…
On constate souvent que ce qu’on pensait difficilement faisable l’est dans les industries ou exploitations à grande échelle. Ramené à une échelle de particuliers, souvent certains problèmes disparaissent et simplifient la mise en oeuvre.

Nicolas ,
La méthanisation permet de couvrir pendant combien de temps les besoins en gaz pour la cuisine ?

Bonjour Cyrille,
Cette photo montre l’emboîtement des 2 barrils.
Concernant ta question, cela dépend du volume que tu fabriques donc avec la méthode de Christophe de la taille et des volumes des barrils : Christophe ne nous a pas donné de chiffres quant à son utilisation, mais je pense que tu peux alimenter pendant plusieurs jours (avec une utilisation normale pour 3 ou 4 personnes) avec un cycle de méthanisation.
Nous n’avons pas encore pu expérimenter… Si quelqu’un possède plus d’infos, nous les diffuserons volontiers !

Bonjour Nicolas,
merci beaucoup pour ta réponse.
Ca serait bien si l’on arrive à trouver ces élements.
Réaliser du méthane à la maison pour l’utiliser ensuite pour la cuisine, génial :-)

Bonjour Cyrille,
Pas de souci, le site est fait pour ça ! Dès qu’on a un moment on se penche là-dessus. Je vais commencer par demander à Christophe ce qu’il en pense, puis chercher un peu plus en profondeur si nécessaire.

On publiera les infos ici !

A bientôt.

Ok Nicolas.
J’avais publié un article sur les biodéchets sur consommerdurable (Nathalie connait).
http://www.consommerdurable.com/2009/04/produire-son-energie-avec-ses-dechets-organiques-reve-ou-realite/
Mais il concernait l’ensemble des besoins domestiques…
Je n’avais pas évoqué ce sujet de la méthanisation des déchets organiques uniquement pour la cuisson qui me semble intéressant.

[...] · Classé sous Pensées et inquiétudes &#183 Tagged rêverie Quand je serai grande, je veux une maison tout pareil, ou presque. Une maison écologique et indépendante. Une maison passive (attention, ce [...]

Pfff… j’avoue me sentir tout d’un coup une grosse bourgeoise!!! euh.. je suis sur mon ordi, bon au dessus de moi j’ai une lampe à économie d’énergie, mais euh j’imagine que l’ordi consomme 10 fois plus que cette lampe … y’a France inter à fond dans le salon, je vais peut être lancer une machine avant d’aller au lit…pff… j’ai des marges de progrès… Pourtant j’ai l’impression d’essayer de faire des éco-gestes quand j’ai des choix de consommation à faire.. mais là… pff… c’est tout un mode de vie.. Mes respects!

@Elisabeth: Ahahaha, il ne faut pas culpabiliser comme ça ;) C’est un choix de vie très respectable mais aussi radical qu’ont choisi Christophe et sa famille. Il ne faut peut-être pas forcément les prendre au mot, mais faire du mieux que l’on peut pour vivre simplement et éliminer le superflu jusqu’à conserver seulement ce dont on a besoin et qui nous rend heureux ;)
Mais c’est pas une mince affaire, je te le dis ! Faire nos bagages par exemple, c’est vraiment dur de tout faire tenir dans moins de 20 kilos … On a encore besoin de beaucoup trop de choses pour vivre !

Super projet ! Bravo à Christophe et sa famille! Belle démonstration avec des moyens à la portée de chacun!!! Quelles sont les spécificités et les références pour acquérir des panneaux solaires photovoltaïques performants et bon marchés? Ca devient un buisness où il est difficile de s’orienter !
Cordialement, et MERCI POUR VOTRE MAGNIFIQUE PROJET! Bonne suite!
Thierry

je suis à la recherche de cette vie simple et pure retrouver les vraies valeurs de la vie, l’eau, le soleil, la terre etc… la terre est précieuse et la vie aussi quel gâchis toute cette surconsommation. On ne sait plus on ne voit plus, acculer tous les jours, aller plus vite aller plus loin. Y en a marre. Je suis fatiguée de cette vie et je pense sérieusement à votre projet et le réaliser à mon tour. Tout le monde rit autour de moi mais je sais moi ce que vous ressentez comme joie intérieure c’est merveilleux et pas utopique il faut juste dire STOP. J’ai beaucoup d’idées. BRAVO A VOUS et en Bretagne il fait beau plus souvent qu’on ne croit (morbihan) moi actuellement je suis en eure et loir. Si vous avez des idées ou envies d’échanger des idées je veux bien correspondre. Vive la vie vive la liberté sans facture bourrée de TAXES ET SURTAXES.

+1 avec joelle
mm

Et pour les aliments ? Comment faites-vous pour les conserver ?

Bonjour,
Je suis journaliste indépendante. Je travaille notamment pour Rue89 et Terraeco. J’aimerais beaucoup entrer en contact avec Christophe, et tout autre famille vivant comme lui, en France, déconnecté des réseaux électriques.
Accepteriez-vous de me mettre en contact?
Avec mes remerciements,
Lise Barcellini
lisebarcellini@yahoo.fr

je suis très intéressée et je crois en cette vie nos grands parents étaient dans le vrai. On étouffe aujourd’hui de tout ce progrès (il y en a qui sont biens mais….)j’aimerai avoir quelque astuces pour changer de vie j’ai 50 ans bientôt et nos enfants sont grands un peu de liberté serait la bien venue. Merci de vos contacts. Et respect de notre Mère la Terre.

Bonjour Joëlle,
Je pense que vous posez les termes du problèmes de la bonne manière : il ne faut pas rejeter tout le « progrès » (vaste programme ;) ) mais plutôt changer notre façon de l’utiliser et le canaliser de manière plus responsable. En tout cas, Christophe & sa famille sont des exemples, certainement extrêmes pour 90% d’entre nous, mais qui montrent une voie. A nous de prendre un maximum de choses en accord avec nous-mêmes… Je rappelle pour ceux que ça intéresse que le site de Christophe détaille ses outils : Les outils de l’autonomie

Voici exactement ce que je cherchais !! Avec mon compagnon, nous rêvons d’être à 100% autonomes, et cet article fourmille d’idées pour nous inspirer !! Félicitation à ces personnes qui vivent une vie de rêve et qui doivent avoir la conscience bien tranquille ! Quand au progrès, tout est une question d’habitude, mettre de la sciure dans les toilettes au lieu de tirer la chasse n’est quand même pas une grande corvée !

C’est aussi ce que je cherchais, moi qui tend vers ce style de vie, comment puis-je les joindre vous avec toujours un contact? merci aussi pour les fiches techniques :)

Bonjour,
Malheureusement nous n’avons plus de leurs coordonnées, ils ont déménagé en Bretagne.
Je vais essayer de les recontacter par le biais d’une autre connaissance pour savoir s’ils ont réussi à s’installer de la même façon dans le nord ouest de la france, je vous tiens au courant, je mène l’enquête …

Je suis sur un projet de maison autonome.
Toutes ces informations sont excellentes.
Il y a aussi une part de technologie qui permet de s’affranchir de certaines corvées.
La production de gaz avec ls déchets, celon une visite que j’ai fait en lorraine (mon ex-lieu de résidence) dans une ferme qui ne fonctionne maintenant qu’en autonomie grace a ses déchet. Une expérience avait été faite avec un tonneau de fermentation de 120 litre en platique bleu. une fois remplis, il y avait eu sur un an, une heure de bec benzene/jour.
Quand on vois tout ce que l’on a à mettre à composter, il y a de quoi avoir son gaz sur toute l’année pour la cuisson et peut etre meme plus car ce gaz est utilisable aussi pour faire fonctionner un moteur qui peut entrainer ue génératrice de courent. Mais là, l’investissement est plus lourd. L’adaptation à un petit groupe electrogene est peut etre a réfléchir ?
Je suis aussi en bretagne maintenant et s’il est possible de les rencontrer, je suis interressé aussi.

J’ai longtemps rêvé de cette façon de vivre, j’ai souhaité être anticonsumériste avant l’heure, je suis heureuse de voir que la vague enfle et espère la voir un jour déferler. Mais je me suis heurtée, quand j’en parlais, à des commentaires du genre : « Ouais c’est ça, retourne au Moyen Age… » Je ne suis plus jeune du tout, et sans retourner au « Moyen Age », ou du moins à des conditions de vie telles que décrites ci-dessus que je ne serais pas capable, seule, d’assumer, on peut au moins retourner au rythme des années soixante-dix, où l’on avait le confort et consommions moitié moins. Cela pour rassurer les craintifs et les encore consommateurs ; mais j’encourage le maximum à OSER ! J’ai longtemps rêvé, oui, mais mon rêve de vie est toujours là, et peut-être un jour, au milieu des moutons néo-zélandais…

C’est la clé de tout : oser rêver, aller et faire ceque d’autres ne veulent pas, tout en gardant le curseur suffisamment bien placé pour ne pas se mettre trop en marge de la société… Enfin pour ceux qui veulent ;)

J’avais commencé un projet similaire, tombé à l’eau pour cause de voisinage intolérant … mais ce n’est que partie remise. En tous cas ça fait plaisir de voir que d’autres mènent à bien ces expérimentations, malgré les difficultés, car ces connaissances vont servir à beaucoup pour s’en sortir à l’avenir.
La méthanisation existe à plus grande échelle en Europe depuis plus de 40 ans, c’est une vrai solution … prévoir une soupape peut être intéressant.
Merci pour cet excellent partage !!

[...] La maison autonome sans factures | Nature & construction. Partager:J'aimeJ'aimeSoyez le premier à aimer ce post. Publié par Si c'était ma Terre Classé dans: LIENS ·Tags: autonomie, énergie, décroissance, maison Laisser un Commentaire » [...]

j’ai partagé le lien sur mon facebook, car j’adore, et avec ma famille,nous sommes presque dans le meme projet, voila la reaction que j’ai eu:

« Ce qui me fait toujours réagir dans ces documents ce sont deux opinions extrêmes. On applaudie par autant d’ingéniosités et de truc et on trouve qu’ils ont une chance incroyable d’avoir une vie aussi pleine de bonheur et d’amour… Mais ! Car finalement il y a un mais ! Ils sont jeunes, forts et en bonnes santé. Que va t il se passer quand ils seront âgés, perclus de rhumatismes ou simplement malades… Tu vas me dire qu’il ne faut pas penser comme ça mais pour ne pas bosser, ils doivent toucher le RSA, et à la retraite ils toucheront le minimum vieillesse sans parler des ALLOC pour leurs anfants et la CMU. En bref, ils auront passer leur vie à profiter du boulot des autres. Qu’ils vivent de manière écologique ne doit pas les dispenser à prendre leur part dans le monde dans lequel ils vivent. Ils vivent de partage et bien qu’ils commencent à aller bosser pour payer leur part à la sécurité sociale, aux ALLOC et à la retraite dont ils profitent en comptant sur les autres pour payer pour eux. Ils ont d’excellentes idées mais ne les partagent pas. Ils sont faussement « sociales ». J’ai passé mes vacances en Isère il y a ou ans dans une maison entièrement retapée par un couple qui vivaient avec deux enfants exactement comme ceux du documents. A la différence qu’il avaient créé un gite écologiste totalement autonome et qui leur permettait d’avoir de vrais revenus et de partager réellement leur aventure. »

Qui veut lui répondre?;)

Les idées sont bonnes. L’autarcie est-elle réelle ? J’ai des doutes…
ce qui me dérange le plus c’est qu’ils ne travaille pas, et que cet article met comme un idéal.

« Que ceux qui ne travaille pas, ne mangent pas non plus » disait-on déjà au début de notre ère !

[...] LIRE LA SUITE [...]

Bravo et sachez que les soit disant extrémistes sOnt bien utiles a notre société de sur consommation comme eux après avoir élevé mes enfants j’ai pris mon camPing car traverse locean et nous vivons simPlement a la Reunion j’ai même un ami qui vit avec un hamac et un vieux camion pour ses affaires et je peux vous dire que vivre très simPlement est source du bonheur

Bienvenu en Bretagne ou je suis autonome depuis 2 ans en eau, en électricité 12V, et bientôt en chauffage…
Mon Blog:
http://www.maisonautonome.com

Marc

expérience faite, les excréments humains donnent mauvais goût aux aliments.

@Vincent,
Bonjour et merci pour votre réaction : vous avez raison, on peut effectivement voir les choses de cette manière. Ils ne travaillent pas (ou peu) et bénéficient d’aides de l’état pour leur mode de vie alternatif. Maintenant, pour en avoir parlé avec eux également, les aides dont ils bénéficient sont très faibles. Si l’on considère que la société actuelle ne positionne plus le travail (tout comme la monnaie) dans la bonne pespective, puisqu’elle incite et même impose de sacrifier beaucoup de choses sur l’autel d’une rentabilité toujours plus grande pour satisfaire des actionnaires (je ne veux pas faire de prosélytisme ;) mais les événements actuels dits de « crise » parlent d’eux-mêmes) ne peut-on pas se dire que ce sont des exemples tels que Christophe et sa famille qui peuvent faire avancer des idées comme le Revenu Minimum d’Existence?
Même si cette dernière idée n’est pas forcément la bonne, je pense pour ma part que la plupart des lanceurs d’alertes et des précurseurs ont été et sont encore considérés à tort comme des usurpateurs, boulimiques de médiatisation ou encore margoulin et qu’il faut par conséquent être vigilant car le problème me semble plus complexe que « ils vivent avec l’argent de l’état sans rien renvoyer en retour ».

Pour ma part, l’exemple de Christophe n’est pas à prendre au pied de la lettre : la rupture qu’il donne est 3 crans au-dessus de ce que les gens sont près à supporter. Mais initié avec une vraie volonté ET une vision progressive, on peut faire beaucoup. Le changement de notre société sur le point des indemnités de leur perception par ceux qui travaillent devrait suivre le même chemin !

Qu’en pensez-vous?

@Marie :
Bonjour et merci pour votre contribution. je viens de répondre à Vincent sur le même thème et comme je le disais, pour moi les 2 visions ont leurs forces et faiblesses.

J’aurais donc envie de répondre à cette personne que bien que je sois partiellement d’accord avec elle à un instant T, considérer les choses dans leur globalité me fait être en désaccord car il n’y a qu’en se positionnant en rupture qu’on peut faire avancer les choses. Pour reprendre l’exemple de Christophe, sa famille et les autres personnes partageant ce mode de vie que nous avons pu rencontrer, l’écrasante majorité est portée sur le partage, les circuits courts, faire vivre leur coin de terre et les gens. Alors je pose une autre question : et si leur pierre à cette société apportée avec l’utilisation de ces allocations (encore une fois très faibles) c’était ça? La culture originale d’un coin de terre que les paysans conventionnels détruisent souvent à grands coups de pesticides et de subventions? La réhumanisation d’un endroit qui se désertifie car on est obligé d’aller en ville pour trouver du boulot? Faire survivre des activités et missions locales, ramener de la vie dans des coins ou la population vieillissante ne demande souvent que ça?

Et bien si c’est juste ça, je trouve que ce retour vaut largement les allocations qu’on leur donne… Et à mon humble avis, la suite de notre « crise » ne fera que donner raison à ce qui n’est absolument pas un retour en arrière, mais bien une évolution !

@Fabrici : merci pour votre retour ! Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre projet? En tout cas bon courage pour le continuer, même si ce n’est pas facile tous les jours !

Un article hyper intéressant .. des commentaires enrichissants et soulevant des questionnements légitimes !!
Pour ceux qui douteraient encore du bien fondé Universel de telles initiatives je recommande le magnifique film documentaire THRIVE Je vous mets le lien ci-après : http://interobjectif.net/thrive-que-faut-il-sur-terre-pour-prosperer-en-francais/

Merci pour cet article qui me rappelle ma propre expérience malheureusement pas aboutie totalement du fait du scepticisme de mon entourage .. car c’est bien là que l’on perd souvent son énergie ..

Soutenons ces initiatives elles sont magnifiques !!

[...] liens de la page youtube de cette vidéo: http://www.damanhur.fr nature-construction.com http://www.heol2.org http://www.freedomservice.ws [...]

bonjour

je recherche une personne compétente en installation électrique autonome, pourriez-vous m’aider?
merci d’avance
claire

Bonjour Claire,
Je vous invite à contacter Valéry BORRAZ, que je ne connais pas personnellement mais qui à écrit un livre sur le sujet. Il m’a été souvent cité comme étant un excellent artisan avec une très bonne éthique.

Et pour leurs dépenses de santé comment ils font ???
Sans travail, pas de sécu ?

Bonjour Christian,
Christophe et sa famille, comme beaucoup de personnes ayant choisi de vivre avec peu, limitent au maximum leur dépenses de santé. Si l’on a la chance d’être en bonne santé au départ et qu’on n’affaiblit pas ce capital avec une prise de médicaments à outrance, une vie au grand air et une alimentation saine, on réduit VRAIMENT sa facture.

Il reste les imprévus et les accidents. Et là, même sans travail si vous êtes au chômage ou touchez le RSA, vous pouvez bénéficier de la CMU (Couverture Maladie Universelle) qui est un bon système pour offrir les soins importants aux personnes avec peu de moyens.

merci pour tous ses bons conseil peux tu me dire
ou trouver une pompe à eau de cuisine d’avance merci

Bonjour Christine,
Hélas… C’est vraiment un article pas facile à trouver, surtout en récup’. Je n’ai malheureusement pas de marques ou d’adresses à vous conseiller. Si Vous trouvez, tenez-nOus au courant sur ce site!

J’aimerai avoir plus de détails, par rapport à la fabrication du « gaz maison ».
Le bidon qui recueille le gaz est donc reliée à un tuyau ? (on ne le voit pas bien sur la photo). Quel bidon a un diamètre le + grand ? (celui du dessus ou dessous). Est ce que les bidons ne rouillent pas avec la décomposition des déchets ?
Faut-il prévoir une soupape de sécurité ? (si on utilise pas le gaz par exemple)
Peut-on utiliser du fumier de cheval frais pour obtenir ce gaz ?
Combien de temps faut-il attendre pour obtenir ce gaz ?
Est-ce que l’ensemble doit-être mis à l’ombre ?
Toutes ces questions sont très techniques !!!
Merci pour vos réponses, et bravo à ces personnes pour leur engagement écologique. Merci aussi à vous pour avoir publié l’article.

Bonjour Christine,
Le hasard a fait que je suis tombé sur 2 modèles de pompes à main hier… ;) Je vous en donne les références ici :

  • Grillot AF100
  • NIRA 6B

Bonjour Evelyne,
Je n’ai pas la réponse à toutes ces questions, même j’aurais des hypothèses. Les plus simple est que vous contactiez directement Christophe via son formulaire de contact.

Tenez-nous au courant !

Très bon tout ça !
C’est l’avenir.
Revivre pour l’essentiel et ne plus se faire inonder d’un pseudo modernisme.
La richesse sera le savoir faire.

Un grand bravo à cette famille et à ce blog de partager l’info. ;-)

Merci Laurent pour ce commentaire ! Je suis en effet complètement d’accord avec toi… A nous de faire partager cet envie et cet état d’esprit ! ;)

Tout simplement: BRAVO. Vous êtes un exemple à suivre!!!
Pas facile pour tout le monde, mais ça fait rêver! comme la planète irait bien avec des gens comme vous plus nombreux!!!

Merci Cécile !
Je suis sûr que Christophe et sa famille aimeront beaucoup votre enthousiasme :) .

Merci pour votre commentaire !

Merci pour cette leçon de vie Christophe, c’est une vie simple et environné de bonheur qui ressort de votre récit et de votre mode de vie, je vous envie et je me dis et pourquoi pas moi???
Je serais heureux de pouvoir échanger avec vous via internet.
Cordialement.

Je suis à la recherche d’une t’elle maison dans les montagnes pyrénéenne, à retaper ou à louer, qui peu m’aider ????
j’ai envie d’une vie semblable à celle de Christophe et Nathalie.
Merci

Bonjour,
Merci pour votre commentaire : je ne suis pas Christophe, mais juste quelqu’un qui a été en contact avec lui pendant quelques jours. Voici son site si vous souhaitez le contacter : Les outils de l’autonomie.

Bonne journée !

Bonjour Fernand,

Je crois que vous mélangez un peut tout :p. Je suis Nicolas, ma compagne et Nathalie, et nous avons seulement interviewé Christophe et sa famille.

Concernant votre question, il y a plusieurs pistes possibles : consulter ou passez une annonce dans Passerelle Eco ou La Maison Ecologique, inscrivez-vous et postez votre demande sur le réseau Rahmabaman

Bon courage !

« l autonomie citoyenne est le meilleur moyen de nous libérer des dictatures économiques occidentales  »

Nous donnons notre pouvoir a ceux a qui nous donnons notre argent … Ainsi nous comprenons pourquoi les produits consommés par la « masse » sont dans les mains de ceux qui la contrôle …

Opter pour un mode de vie le plus autonome possible, ce n’est pas de l’individualisme, au contraire, c’est retirer notre consentement, notre appuis, a ceux soumettent les citoyens a ces dictates absent d’humanisme …

Les « Nerfs » de la guerre ( des guerres ) sont l’énergie,l’eau, l’alimentation,l’habitat, l’éducation ( mentale & spirituelle ) …

Ceux sont exactement les mêmes points que chacun de nous doit repenser lorsqu’il passe a l’acte dans un projet de maison autonome … l’énergie, comment se chauffer, cuisiner, s’éclairer ( bois, solaire … ) , l’accés a l’eau sanitaire & potable ( source, puit, filtration, … ), un toit sur la tête ( auto-construit, structure légère, restauration ruine, grange, ferme ), l’alimentation ( réapprendre a la produire, potager, verger … savoir faire ses conserves etc … ) , s’éduquer, soi même pour mieux échanger avec les autres … apprendre et comprendre … le silence et la force intérieur … votre guide votre inspiration votre créativité …

Nous sommes le monde que nous construisons … chaque jour …

Bon courage a tous et à toutes pour vos projets …

Cédric
http://www.habitation-autonome.com

Bonjour Cédric,

Merci pour ces quelques lignes intéressantes !!

Bonne continuation

C’est bien beau tout ça mais toujours la même question : avec quelles thunes vous achetez le terrain ???

Toujours la même réponse : en bossant :) . Si vous allez sur notre agence, vous verrez comment nous occupons notre temps professionnel. Même si les objectifs ont changé et qu’aucun terrain ne sera dorénavant acheté, cela répond à votre question !

Dans tous les cas il faut être réaliste : un achat hors du système bancaire aujourd’hui tel que nous le voulions est difficilement réalisable.

Un immense merci pour ce partage! On envisage nous-mêmes un projet du même genre, et les infos pratiques nous seront d’une grande aide. Mais pas seulement les infos pratiques: voir que vous avez réussi nous apporte beaucoup de force et de joie!

Merci, et bonne chance pour la suite!

alors ça c’est top !!! chapeau !

Comment je fais pour m’abonner à vos infos, vous êtes géniaux !! Bravo !!!

Bonjour,
Tout d’abord merci pour ce super article et le partage des fiches techniques, concernant le méthaniseur je me pose les même question qu’Evelyne precedement, je voudrais savoir si vous avez plus d’infos depuis ? j’ai trouvé sur internet des guides pour en fabriquer, mais al’echelle experimentale dans des bouteilles, si quelqu’un a ces infos je prend avec plaisir !
merci encore

Hugo

Bonjour,

sur combien de m² vivaient-ils ? Ils étaient 4 c’est bien ca ?
tout ca pour avoir un ordre de grandeur… Merci pour vos réponses !!!
Et bonne journée à tous !!!

Il ne faut pas confondre travail et emploi salarié, tout le monde travaille, une mère de famille qui élève ses enfants par exemple. En fait Christophe et son épouse ont choisi de ne pas avoir d’emploi salarié. Ils travaillent cependant à la libération des êtres et de leurs entraves. En choisissant ce type de vie ils prennent des risques, que peut oseraient prendre et servent d’exemple à la communauté. Nous avons aussi choisi de nous libérer de nos entraves, nous ne sommes pas raccordé au réseau EDF, nous ne sommes pas encore allé aussi loin,(mathématisation, et toilettes sèches) mais nous y TRAVAILLONS et je pèse mes mots. Car pour manger une carotte il faut la semer, l’arroser et travailler la terre. Pour se chauffer au bois il faut le couper etc….Bravo à cette famille et merci pour votre partage.

[...] La maison autonome sans factures | Nature. [...]

[...] La maison autonome sans factures | Nature. [...]

allez donc voir ça : http://hydro-genial.com/

Merci beaucoup pour ce témoignage trés enrichissant!à mettre en pratique!et à partager.

c’est top !
j’aime beaucoup le ton de l’article..
en tout cas, j’adore la machine à laver à pédale, pour le reste, j’avoue que je tique juste sur la douche, mais c’est parce que les jets d’eau, c’est tellement confortable et agréable..

enfin, en tout cas, c’est super chouette ! :)

Heu la chaine hifi, si je distingue bien des HP en carton, le son ne doit pas être top. Moi qui bosse dans le son, j’aurais du mal à me contenter de ça. Mais le vélo machine à laver me plait bien même si avec la vie que je mène il me parait difficile de consacrer 45 minutes à pédaler pour laver mon linge. En plus j’adore le vélo et je n’ai pas le temps d’en faire, hormis pour mes déplacements quotidiens qui ne dépassent pas 20 minutes (et je ne peux pas accrocher la machine à mon vélo…).

Je suis vraiment admirative du travail fourni par christophe et sa famille.
Je me renseigne depuis quelques temps déjà sur les possibilités de rendre un peu plus écologique mon habitation. Mais celle-ci ne m’appartenant pas, ce n’est pas pour tout de suite. En revanche, j’accumule les idées, pour le jour où j’aurai un vrai chez moi, et Christophe et sa famille me donnent envie de faire tout pareil.
chapeau bas !

La maison de mes rêves … sauf que je n’aurai jamais assez de courage, pour faire la lessive, par exemple. J’essaie d’être la plus économe possible, mais je suis encore bien trop accro, à la voiture , par exemple. Je pense que c’est un mode de vie qui demande aussi beaucoup d’organisation, genre penser à préparer à manger des heures en avance pour que le four ai le temps de cuire les aliments … je n’y arriverai jamais ! Cependant, je trouve ça génial, et une excellente source d’inspiration. Et en Bretagne c’est comment ?

Bonjour To The World At Large, je suis Miss WISE, États-Unis d’Amérique. Je vais commencer par dire à tous ceux qui ont le cœur pause expérience et aussi ne peux pas faire avec là-bas amant doit s’il vous plaît arrêter ici et de lire mon histoire, Alors que vous savez comment vous y résoudre ou obtenir votre dos ex partir de ce lanceur de sorts ET ENCORE Je tiens aussi à dire tout cela lanceur de sorts, JE VEUX DIRE LE MONDE ENTIER EST SUR TOUTE RESPONSABILITÉ ET NE PAS AVOIR UNE INCIDENCE SIDE, mais de restaurer et de vous redonner ce que vous désirez, COS Quand je rencontre cette roulette sort qui présenté à moi par la femme de mon patron dans mon lieu de travail, il a clairement QU’IL NE PEUT sort jeté sur tant d’autres problèmes à obtenir votre SAUF EX OU FAIRE VOTRE AMANT DE T’AIME PLUS QUE VOUS SERA SUITE. L’année dernière Décembre, Mon amant me trompait et n’a pas été aussi me donner l’attention que l’homme doit donner à une femme, Et vraiment troublant qui a été mon esprit et mon cœur déchirer à part dans la mesure où je n’étais pas concentrée dans le bureau la façon dont je l’utiliser pour briser avant la lover.And par mon avant cet incident, je vois toujours comment utiliser mon patron doit aimer sa femme tellement. J’ai été binging à penser que je ne faisais pas la bonne chose à lui qui fera de lui m’aimes toujours, donc j’ai vraiment pris mon courage et suis allé à mon bureau de femme patron pour lui demander le secret qui a fait son mari l’aime si tendrement, En premier lieu, elle a refusé de me dire, elle m’a demandé pourquoi je lui demande une telle question, Que si n’est-il pas normal que chaque homme doit aimer sa wife.I lui ai dit la raison qui m’a fait poser des questions sur cette question, que mon amant me trompe commencé ces derniers temps, Quand je s’agenouilla devant elle pour elle de voir mon sérieux dans ce dossier que je suis allé lui demander, elle s’est ouvert à moi en me disant que je ne devrais pas dire à personne ce qu’elle veut dites-moi, La femme de mon patron a commencé à me dire qu’elle a utilisé un sort très puissant sur son mari l’aime, Et le sort qu’elle a utilisé est sans danger, mais le sort est juste pour lui faire aimer et de ne jamais regarder pour toute autre femme, sauf elle. Je me suis vite lui demander comment at-elle apprendre à connaître ce GRANDE PUISSANCE, ROULETTE DURABLE ET PARFAITE SPELL TRAVAIL, elle a dit qu’un de ses amis lui aussi introduire à lui. Puis j’ai aussi lui demander comment je peux répondre à cette lanceur de sorts. ELLE A DIT TOUT POUR MOI, QUE LE NOM DE CETTE lanceur de sorts EST DR. ODUBU. Ma question suivante a été à son comment puis-je obtenir ce lanceur de sorts merveilleux, Elle a dit qu’elle va me donner l’email de l’lanceur de sorts pour moi de prendre contact avec lui pour mon problème, vraiment, elle me l’a donné cet e-mail lanceur de sorts et j’ai contacté lui et expliqué tout à lui, et après tout ce qui devait être fait par le lanceur de sorts, Au cours des trois prochains jours, mon amant qui me haïssait tellement venu à ma maison en demandant pardon et j’étais tellement heureux que j’ai enfin obtenu mon désir coeur .. J’étais si reconnaissant pour ce lanceur de sorts pour ce qu’il a fait pour ma vie .. Donc j’ai fait une promesse à lui que je vais toujours continuer à raconter le monde au sujet de son travail merveilleux pour moi et aussi pour d’autres qui vous est venue avant et aussi les gens qui vont également obtenir de vous de mon histoire que j’ai racontée en ligne maintenant .. Je veux dire au monde entier que vous ne devriez pas pleurer sur le souligner encore une fois, qu’il ya un grand homme qui a aidé des individus à restaurer il ya la joie et sourire! L’e-mail directement pour obtenir cet homme est: {} odubuspiritualtempledr@yahoo.com, C’est ce que je veux vous dire tout là-bas, qui pense que tout espoir est lost.Thanks Cordialement, Miss WISE.

je connais cet endroit , j’y suis allé une fois et j’ai passé un moment extraordinaire auprès de ces gens, je voulais plus partir !!! j’étais venu voir un ami (steph de d’clic ) qui animait un atelier théâtre sur le bled du coin et la fille de ce couple habiter là !!!on était venu la chercher et la racompagner … trop sympa l’histoire…
je ne sais pas ce qu’ils sont devenue depuis …

Evidemment! Il y a des gens qui trouvent des solutions pour vivre sans faire chier les autres, mais on trouve une raison de les faire partir… Tu ne rentres pas dans le moule, t’es un paria, tu ne mérites pas qu’on te considère!
Je leur dis bravo, vraiment, et j’espère vivement qu’ils trouveront de quoi vivre comme ils le veulent là où ils partiront.

Bonjour

Bravo pour cet engagement.
Juste quelques mauvaises questions (il faut les poser pour faire progresser)
-je ne reviendrai pas sur le problème des batterie la question a déjà été posée.

mais

- sont-ils au bénéfice de quelque aide de l’état (rsa, chômage ou autre)?

- Quid de l’avenir? je ne le leur souhaite pas, mais cela arrive de perdre son autonomie, cotisent-ils à des assurances vieillesse ou comptent-ils sur les pouvoir public?

- Même question pour les assurances santé, comment y cotisent-ils?

Si il y aide de l’état ou si ils comptent sur les pouvoirs publics en cas de pépins il faudrait compter dans leur impact le coût de production de cette/ces aides.(évidement au tarif du français moyen…)

Vous comprendrez que je ne cherche en rien a dénoncer un quelconque abus potentiel. je cherche juste à m’assurer que le calcul tient dans le temps. Le diable se cache dans les détails.
mais bravo quand même

Bravo pour ce courage et cette détermination. c’est un idéal pour moi presque un fantasme car je sais que je ne pourrais pas aller jusque là. Le végétarisme également fait partie de ces choses aussi que j’aurais du mal à pratiquer mais on consomme le moins possible de viande rouge surtout, plutôt viande blanche aussi et de poisson que l’on essaie de choisir en fonction de leur rareté. On n’achète plus de thon ni de cabillaud, etc… (même si la majorité des poissons proposés sur les étals sont tous menacés…).

Bref, en partageant et article sur mon « mur » un ami me faisait la remarque suivante avec le lien Youtube d’un reportage France 3 Rhône-Alpes :

« [...]les panneaux solaires qui sont une aberration écologique blindés de joyeusetés bien chimiques et dont la durée de vie ridiculement courte… Si vous voulez voir des maisons autonomes, ce n’est pas avec les panneaux solaires mais des moteurs surnuméraires ou des bobines tesla : https://www.youtube.com/watch?v=ytAdFgETVq8ce » dixit mon ami qui je pense a sûrement raison.

En tout cas bravo encore pour toute cette énergie sauvegardée !

Bonjour,
Merci pour votre commentaire fort pertinent. A ma connaissance, Christophe et sa famille touchaient des aides, mais je ne sais pas lesquelles. Vous avez tout à fait raison, il faudrait compter ceci dans le calcul

[...] [...]

Vu la date de l’article, y a belle lurette qu’il doivent avoir déménagés en Bretagne. Ce serait intéressant de savoir si ils ont pu continuer à vivre de cette manière que je trouve super intéressante mais un peu « extrême » quand même! Je suis par contre hyper intéressé par le passage sur le production de gaz, avec les déchets, pour cuisiner. J’aimerai bien en savoir plus sur le sujet et si quelqu’un à des infos précises là dessus… Ça me plairait bien de cuire mes confitures avec le gaz produit par les déchets des fruits que j’utilise!!!
Denis Morlans
Artisan-Confiturier
http://www.lagrangeauxconfitures.fr

J’ai adoré ! J’M les gens pareils ! Il en faudrait davantage … Cette simplicité à pied d’oeuvre ! Toutes ces idées , ces inventions plus géniales les unes que les autres , çà respire la créativité en bonne intelligence , et toujours dans l’optique du Mieux-ètre , mais dématérialisé : minimaliste !Respect , et de la terre , du ciel , de l’eau , et des ètres vivants , quelsqu’ils soient , par la force des choses … Une vraie découverte , une vraie leçon d’humanité , qui me fait réfléchir , rèver , et qui sait …

On est content de voir que ça suscite toujours autant d’enthousiasme ! ;)

Donc, s’ils ne travaillent pas car ils n’ent ont pas l’envie, ils ne touchent donc pas d’aides de la part de l’Etat ?

Admirable, formidable et enthousiasmant! Je ne suis pas encore prête pour ces extrêmes, mais ça fait rêver!

ouf ! il faut etre en bonne santé et ne pas avoir mal au dos comme moi…comment feront-ils en cas de pépins, ce que je ne leur souhaite pas ?

[...] vers la description d’une maison autonome, et ceci n’est qu’un exemple dans le panel de choix qu’ils nous sont offert.  [...]

bjr rien a redire ,ça c’est de l’autonomie. génial et bravo

Bonjour Nicolas,
Je ne sais pas exactement où ils en sont aujourd’hui… Ce que je peux dire, c’est que Christophe et sa famille sont des fervent partisans (je le suis également) d’un modèle économique avec un « RME », signifiant Revenu Minimum d’Existence. En gros cela revient à toucher une allocation permettant de vivre, même petitement, mais avec des implications autres qu’économiques (associatives, caritatives…).

Bonjour
j’ai bien aimé cet article, il y a juste cette phrase qui m’a fait tiquer :
« Et pour laver le linge ?

Ne vous inquiétez pas, la maman n’est pas redevenue lavandière au lavoir du coin ! »

franchement pourquoi continuer de véhiculer des stéréotypes sexistes ? Pourquoi ce serait « la maman » qui devrait être en charge de laver le linge ????

sinon tout est très intéressant ! Bravo

Bonjour,

J’ai le projet de réaliser une maison autonome dans la région Midi-Pyrénées.

Pour ce faire, je souhaiterai tout d’abord participer à d’autres réalisations éco-hameau et ainsi m’inscrire dans une démarche active.

Aborder avec un groupe, la construction en paille, le photovoltaïque, le puits canadien, la chaudière solaire…

Je demeure pour le moment dans le Tarn et Garonne.

Je vous remercie d’avance de m’indiquer quelles sont les adresses utiles à proximité comme l’éco-hameau de Verfeil ou même,

toutes les manifestations dans l’Aveyron , le salon éco-énergie Decazeville et dans la région Midi Pyrénées…

Merci d’avance de bien vouloir me guider dans cette nouvelle aventure.

Cordialement
Sandrine Guillier

Très intéressant reportage, même si ça me paraît quand même difficile de vivre aussi isolés (sans travail ni école pour les enfants..).
Par contre, j’ai tiqué sur la mention de la maman en lavandière. Je voudrais juste faire remarquer que c’est un tantinet sexiste de sous-entendre que c’est forcément son rôle ! Vous renvoyez leur mode de vie à quelque chose de très archaïque en disant cela, alors même qu’ils sont sans doute très modernes et pas forcément dans une répartition stéréotypée et inégalitaire des tâches domestiques et parentales…
Donc la mention sexiste et cliché pour faire de l’humour, bof bof.

Bonjour
Voici un bon lien
http://www.maison-autonome-solaire.com/maison-solaire/
Bonne journée a tous,

[...] Une maison économe c’est aussi perma attitude [...]

cette expérience est fabuleuse. pouvoir s’émanciper de toutes les contraintes de cette société de consommation et de n’avoir à dire « merci » à personne… mais je voudrais poser ma question : comment ont-ils fait, sachant que pour obtenir le permis de construire une maison, les raccordements aux énergies eau, électricité, tout à l’égout (qui ont le monopole) sont obligatoires ? et les règlements (EDF en particulier), sont draconiens . Par exemple, récupérer l’eau de pluie ou puiser l’eau du puits pour boire sont aujourd’hui interdits en France. La liste des interdits et obligations s’alourdit de jour en jour. Je veux la recette !

*(lisez aussi le dernier paragraphe si vous calez en cours de route, j’y précise « d’où je parle »)

Les questions sur leurs ressources financières et sur leur couverture sociale sont pertinentes, mais ne vont pas assez loin :

Il faut placer le problème :

–au niveau de leur foyer par rapport à la société actuelle ( c’est plus ou moins ce qui a été évoqué plusieurs fois ) . Par rapport à 2 points: est ce profiter du système, voire vivre en parasite. Amène-t-on sa contribution à la société en échange d’une façon originale ( créer du lien social, faire vivre l’espace rural, préparer des pistes alternatives pour réfléchir aux adaptations que la société devra subir ou choisir demain ) .

–A un niveau plus global : Doit- on chercher à avoir beaucoup de gens qui tentent de vivre selon ce genre de mode de vie, ou même est ce souhaitable qu’une majorité de gens choisissent de vivre en pseudo autarcie à la campagne.
Est ce soutenable avec 65 millions de gens en France pour en rester à cette échelle. Y at-il assez de ressources naturelles pour vivre avec des moyens de productions agricoles et énergétique à rendement faible à moyen ?
Et qui va travailler dans les usines pour fabriquer les batteries et les panneaux solaires, les pompes, les rateaux, les pelles, les ficelles, etc ?

Leur modèle n’est pas généralisable et pas soutenable pour les différents points évoqués plus haut. Sauf à faire baisser la population française d’au moins la moitié, et la population globale d’au moins les 3/4 ( c’est pas par égoisme, mais à la louche par rapport au potentiel agricole pré révolution industrielle et agriculture avec mécanisation/engrais chimique ) , et à vivre comme au XVIIIeme siècle ( avec quelques progrès scientifiques d’accord).

–En inversant la question : leur modèle n’est pas généralisable ni soutenable, mais le modèle généralisé actuel n’est pas soutenable non plus. S’ils « parasitent » d’une certaine façon le système actuel ( en cas d’appendicite je suppose qu’ils feront opérer la petite) , globalements, les humains des pays industrialisés par leur surconsommation, et ceux de la plupart des pays pauvres par leur surpopulation ( les deux ont tort, arretons de ne taper que sur les uns ou que sur les autres), hypothèquent dangereusement l’avenir.

Alors, que faire ???????????

Eh bien, il faut que ce genre d’initiative se multiplie :
Ce n’est pas demain la veille que leur proportion sera si grande qu’elle pèse trop sur notre PIB ou qu’on manquera de bras dans les usines à cause de ces robinsons modernes.

Dans un même temps, il faut réfléchir à des solutions à plus grande échelle, permettant une décroissance soutenable.

Cette décroissance soutenable passe forcément par une décroissance de la population humaine .

Il faut que l’on la prépare « en douceur » par des politiques dénatalistes très radicales. En douceur parce que l’alternative , ce sont les cavaliers de l’Apocalypse (Famine, Guerre, Maladie, et bien sur Mort).

Il faut en parralèle généralier un système de retraite et de couverture santé minimale dans le monde entier.

Dans les pays industrialisés ( Occident, mais aussi Japon et Chine ), le problème des retraites sera confronté à la diminution ou stagnation de la population. Surtout ne pas faire venir en surnombre de nouveaux bras, ça augmente les problemes dans leurs pays d’origine, et ça ne reglera pas les notres. La solution réside plutôt temporairement comme au japon à une augmentation de l’utilisation de robots pendant la transition. Partout où la robotisation (ou autre progrès technologique) peut entrainer des optimisations de dépense énegétiques ou de matériaux.

Bien sûr, parallèlement, les citoyens des pays riches doivent être prêts à diminuer de façon significative leur niveau de vie, tout en restant majoritairement membres d’une société technologique raisonnable.

Déjà que comme ça, il y a très peu de chance que les gouvernements et les gens acceptent de bon coeur de le faire. Alors, pas la peine de rêver qu’on retourne tous vivre dans la petite maison dans la prairie de notre plein grès…
(Donc, ça sera sans doute les 4 cavaliers de l’Apocalypse…)

* Je vis plus ou moins dans les mêmes conditions que cette famille : RSA CMU, un cabanon, chauffage au bois, panneaux solaire, batterie pour l’éclairage et un pc portable, panneaux solaire en direct pour une pompe 12v pour l’eau, potable, cuisine au gaz, petit groupe électrogene pour les besoins ponctuels plus importants ( travaux). Je suis « jaloux » de leur mini installation de methanisation, il faudra que je m’y intéresse. Et je m’interroge beaucoup par rapport à la société, suis je un simple hippie parasite qui méprise ceux qui travaillent tout en profitant d’un certain nombre d’avantages de la civilisation moderne. Ou suis je autre chose ?

Ce que vous faites est beau et, en occident, enfin une vie naturelle et saine. Ces enfants ont l’avantage d’acquérir le vrai savoir: le savoir-vivre.
Merci pour l’article

Bonjour Bonora,
Il se trouve que la petite maison que Christophe et sa famille occupait était déja construite… Donc pas de souci lié à la construction d’un logement neuf, avec les avantages et inconvénients que cela peut avoir.

Bonjour Guillaume,
Je suis en total accord avec votre point de vue exprimé ici. Je pense pour ma part que bien bénéficiant des aides mentionnées, vous n’êtes pas un « parasite » même si l’autre moyen de « contribution » à la société dont nous parlons (création lien social…) est peu ou pas reconnu. Je pense qu’en se posant des questions et en agissant comme on le souhaite, on est déjà sur la bonne voie…
Après, je suis encore d’accord : le modèle de Christophe et sa famille n’est pas généralisable… Tout comme le modèle dans lequel nous sommes et qui a pourtant été généralisé. Les initiatives comme celle de Christophe et la vôtre sont à mon humble avis des « déclencheurs » pour des personnes qui n’iront certainement pas si loin mais qui appliqueront déjà une partie des choses urgentes à faire. Et même si ne n’est pas encore suffisant, c’est déjà pas mal !

Merci pour ce beau commentaire Cornélia !

Hyper interessant Madagascar ou nous nous implantons serait l’endroit idéal pour la mise en place de ce type de conception extraordinaire Merci

Bonjour
Voici un bon lien
http://www.maison-autonome-solaire.com
Bonne journée a tous,

Obtenir mon dos ex
mon nom est Tracy. Je connais Lucas pendant des années , quand nous sommes finalement arrivés ensemble les choses étaient un peu bizarre si nous avons rompu qui était en Février 2011 En Juin 2012, il et moi avons récemment eu de retour ensemble et nous étions ensemble jusqu’en mars 2013 où il dit me qu’il n’était pas intéressé dans une relation encore Pendant ce temps, j’ai changé complètement , je ne mangeais pas , je dormais beaucoup, je ne parlais à personne , je pleurais beaucoup , je suis tellement déprimé et stressé que je ‘ m peur que je vais finir à l’hôpital à cause de tout le stress et la dépression jusqu’à ce qu’un jour je recherche en ligne sur l’obtention de conseils d’amour parce que je amour et soin de lui profondément et je veux juste que nous soyons ensemble comme un couple à nouveau et je veux que nous durer éternellement Google me recommander DR Agumagu agumagulovespell@gmail.com qu’il va résoudre mon problème de relation puis Dr Amour m’a dit qu’il va me revenir entre 48 heures après avoir jeté sort sur lui jamais croire que mon fiancé appelé moi au téléphone et m’a dit qu’il veut nous faire revenir vivre heureux ensemble pour toujours, suis si heureux maintenant que DR Agumagu m’aider à amener Lucas de nouveau à moi . Merci beaucoup Dr Agumagu

Je tiens à témoigner un grand homme appelé DR Mamudu qui a amené mon dos ex à moi après 1 année de divorce le contacter aujourd’hui est capable de résoudre
tout problème de yours.is se spécialisent dans
ce qui suit:
(1) sort pour la protection contre les dangers
(2) sorts pour la magie
(3) sort pour même amour du sexe
(4) sort pour la guérison
(5) sort pour invisibilité
(6) sort pour la richesse et la gloire
(7) Épeler pour obtenir un bon emploi
(8) sort d’une forte relation amoureuse et
(9) sorts d’apporter votre dos ex
(10) le VIH, le SIDA
(11) Si vous voulez adopter un enfant sans STREET

il a de grands pouvoirs et
generous.You peut communiquer avec lui mamuduhighspiritualspell@gmail.com il peut vous aider sans
souligner le juger aujourd’hui

Pour jardiner dans le sud, il y a des techniques qui marchent et qui ne nécessitent pas d’arrosage. Chercher du côté de ce qu’à fait Jean Pain par exemple. Dans les année 70 et 80, il faisait pousser des tomates en pleine garrigue, et ce, sans arrosage. Il y a aussi les techniques utilisant les BRFs etc.
Si nos habitations et nos modes de consommation sont à revoir, cela est tout aussi vrai pour notre façon d’aborder l’agriculture par exemple.

Quoiqu’il en soit, c’est un superbe article avec plein d’idée.
Merci de nous l’avoir fait partager!

C’est magnifique ! J’y viens je le sais très bientôt ! Bises K.

Très chouette article ! Merci pour ce partage =) ! Avec une amie nous avons dans l’optique d’ouvrir une ferme d’équithérapie et toutes ces solutions écologiques, locales, simples, nous sont très utiles !
Merci et bonne continuation !

[...] Maison autonome Share this:TwitterFacebookGoogleWordPress:J'aime chargement… décembre 23, 2013 par projetforettuvaspasrestertoutseuldanscebois | Lien | Laisser un commentaire [...]

Bonjour Nathalie et Nicolas,

Je suis actuellement en train d’écrire un documentaire. J’aimerais aller à la rencontre de personnes qui ont adopté un mode de vie « hors norme », similaire à celui de Christophe et sa famille. Je recherche des gens qui tendent à produire leur autonomie alimentaire, énergétique et financière.

Savez-vous où exactement sont basés Christophe et sa famille actuellement ? Auriez-vous d’autres contacts à me faire passer ?

Merci pour votre aide et pour l’article.

Baptiste

Les factures m’embêtent. Mon rêve est d’avoir une maison où je ne reçois aucune facture. Merci pour cet article et merci bien de visiter le site Plombier Paris 2 pour d’informations.

Bonjour,
j’aime beaucoup votre projet, nous sommes sur un projet quasi identique en Dordogne, nous nous installons dans environ un mois.
Nous avons fait quasi les mêmes choix que vous, vélo-lave linge, cuisinière de masse, méthanisation,pour l’eau source+eau de pluie dans une cuve béton, toilette sèche mais pour l’électricité comme elle était déjà sur place nous avons choisi un fournisseur 100% énergie renouvelables et nous avons réduit notre conso au maximum de nos attentes et je me demander quel type de pompe vous utilisez pour l’évier de la cuisine ??
Merci d’avance pour le tuyau !!
Jo

Il est dit : ne travaille pas… bon, je vois qu’ils ont pa aml de taf pour faire tout ça.
mais qu’es-ce que le travail : une tâche qui contribue principalement à enrichir les multinationales (j’exclue les artisans).
Alors, pourquoi ne pas vivre pour soi-même ?
mais les impôts ne sont pas gratuits, ça coûte très cher.
comment faire si le receveur du centre des impôts ne prend pas les 2 500 oeufs pour règler les redevances ?
j’ai fait un bel abri de jardin de 20 m2 : redevance de 1er année : + de 800 € (taxe d’aménagement + taxe d’archéologie préventive ???? … ???? )
Et puis : interdiction dans de nombreuses zones de ne pas se raccorder au tout à l’égout.
Interdiction d’habiter un logement non homologué, et donc non raccordé à l’eau, éléctricité etc…
Une bataille juridique est à engager contre un Goliath, et elle est quasi impossible à gagner.
Celui qui ne pollue pas est un parasite pour la société.

Bonjour,
Comment peut on rentré en contacte avec cette famille,
merci d’avance

[...] facture, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? http://nature-construction.com/carnet-de-voyage/france/une-maison-autonome-et-sans-factures/ (vu [...]

Vraiment top sur plein de choses, oui, j’approuve plutôt grave mais… Leur enfant de 10 ans ne va-t-elle pas se sociabiliser à l’école ?

Je recherche une personne souhaitant quitter la vie contemporaine pour un projet d’installation en pleine nature et en autonomie. Esprit artistique plastique, très bon niveau d’étude sérieuse et un peu sauvage.

Bonjour,

J’ai pour Christophe et sa famille, un contact qui pourrait leur être fort utile – c’est en Bretagne …

Il s’agit De Evelyne Adam Kerterre

http://www.kerterre.org

Pourriez-vous lui transmettre l’information ?

beau à vous
merci
belle route à tous, ensemble même sans se voir :D

au départ il y a un truc que je ne comprend pas ces gens habitent (habitaient) quelque part s’ils n’ont pas de revenus ou presque comment font ils pour payer ça sont ils des héritiers? ils sont jeunes ils n’ont p

au départ il y a un truc que je ne comprend pas ces gens habitent (habitaient) quelque part s’ils n’ont pas de revenus ou presque comment font ils pour payer ça?
sont ils des héritiers? ils sont jeunes ils n’ont pas eu le temps de travailler assez longtemps pour arriver a cette situation de quasi retraité.
etre propriétaire de terre agricole d’une maison qu’on a certe fait soi même cela demande une mise de fond qui ne vient pas du ciel et aussi un niveau culturel élevé qui emerge rarement des des milieux « laborieux »
Bien sur ce mode de vie est exemplaire et tant qu’a etre fils a papa mieux vaut faire ce choix que de continuer a empoisonner la planete en optimisant ses rentes.
J’ai juste ce sentiment de malaise que cet exemple ne peut malheureusement pas etre suivi par beaucoup faute de moyens.

Tout d’abord bravo je suis de tout coeur avec vous quel bel expérience ou vous être parez à tout bein pensé est réalisé bonnes continuation est plains de bonnes choses pour la suite francis

demande de tout les catalogue gratuit sur la maison autonome
merci

Bravo !! ça donne envie :-)
1, 2 et 3 on y va… pfeww.. nous ne sommes pas tout à fait prêts. Patience. Merci à vous pour ce beau partage !
Qu’est donc devenue cette famille bretonne ?

Question pratique…
Comment fait-on pour ne pas être raccordé au réseau d’eau? (distribution, evacuation?) N’y a-t-il pas d’obligation ? je pense aussi aux installations collectives (type hotel)..
Pauline

entièrement d’accord avec bertrand HUBERT;
Tout çà est complètement « bidon » ou bien ils avait un gros , gros « pécule » pour réaliser cela !!!!
Et comment ont-ils fait pour détourner toutes les lois sur le logement , la construction , la salubrité publique et privée ??????!!!!!
J’ai voulu acheter une petite « bicoque » pas trop chère : avant de pouvoir signer chez le notaire je devais amener la preuve que l’assainissement était prévu et que le devis était conforme et présenter un engagement de payer les travaux!!!!alors qu’ils arretent de me faire rire les « jojo la bricole »!!!!!!

[...] : nature-construction.com/carnet-de-voyage/france Criteo.DisplayAd({ "zoneid": 189762, "containerid": [...]

Laisser un commentaire

Connect with Facebook

(requis)

(requis)