https://www.nature-construction.com Nous contacter
14 394
lectures
32
avis

Une maison en sac de sable

Vous souvenez-vous de vos jeux d’enfants, avec vos frères/sœurs/amis, lorsque vous vous cachiez derrière des sacs de sable, comme à la guerre ? Et bien il existe depuis longtemps maintenant une technique de construction similaire à cela, qui permet d’obtenir des habitations très efficaces et performantes énergétiquement à des prix imbattables. A l’origine utilisée dans les pays africains, elle s’exporte peu à peu dans nos contrées plus tempérées.

Regardons quelques années en arrière : les armées du monde, bien qu’elles ne soient les meilleurs exemples existants d’écologie et de « durabilité », ont toujours utilisé des sacs de sable pour les bases, camps provisoires… Les avantages pour eux étaient multiples : protection contre les projectiles (en fonction de la taille et de l’épaisseur des sacs, ils peuvent protéger d’une simple balle à un obus !), réalisables quasiment n’importe où avec les matières locales (les sacs pouvant être transportés pliés, donc ne prennent pas de place), étanches pour certaines techniques…

Le regain d’intérêt pour les constructions « écolo-nomiques » ramène cette technique au goût du jour depuis plusieurs années : les pacifistes citoyens lambda que nous sommes peuvent utiliser cette technique pour construire des habitats simples, économiques, et écologiques. Voici quelques avantages, appliqués au domaine civil :

Les 2 derniers points sont vrais si les enduits intérieurs et extérieurs sont naturels, respirants et si possible à base de terre (terre/paille, chaux pour l’extérieur en badigeon ou en enduit,…). Vous aurez ainsi une maison très saine de bout en bout.

La maison en sac de terre La maison en sac de terre La maison en sac de terre

Les libertés de construction sont à peu de chose près les mêmes que pour beaucoup de construction en terre crue, où l’on pourrait plus parler de « sculpture » que de construction. Les constructeurs en bauge ont d’ailleurs l’habitude de dire que leur maison ne contient qu’une seule brique ;). Ici c’est pareil… Vous pouvez donner des formes rondes, organiques, qui au passage répartissent souvent bien mieux les charges qu’une maison rectangulaire classique.

La maison en sac de terre La maison en sac de terre La maison en sac de terre

Nous avons rencontré cette technique à Solscape, un gîte/camping à Raglan, Waikato, Nouvelle-Zélande, où Nathalie a fait un stage de permaculture avec une des personnes les plus expérimentées en Nouvelle-Zélande, Nelson Lebeau. Le gîte propose par ailleurs d’autres formes d’habitations originales et alternatives : des tipis, des petits appartements dans des morceaux de wagon de transport de marchandises désaffectés… Et des maisons en sac de terre. Ce qui était intéressant, c’est que lorsque nous sommes arrivés, une maison était finie et une autre en construction. Du coup, nous avons pu voir comment cela s’organise.

Il existe des sacs spécialement manufacturés pour ce type de construction, qui se vendent au mètre et que vous recevez en rouleau, vous permettant ainsi de les couper à la longueur qui vous convient. Cependant, vous pouvez également utiliser des sacs recyclés, comme par exemple des anciens sacs à grains. Le plus important est de leur éviter un contact prolongé avec le soleil. Etant pour la plupart en polypropylène, ce matériau s’altère très rapidement au soleil, perdant alors ses propriétés de maintien et de souplesse. Cela signifie qu’une fois construite, votre maison se devra d’être enduite rapidement ! Vous pouvez utiliser un treillis de métal (style grillage à poules) comme structure d’accroche pour votre enduit. Ceci dit, les renfoncements entre les rangs de sacs doivent permettre à votre enduit d’accrocher suffisamment. N’ayez pas peur de faire des épaisseurs importantes (10/15 cm), c’est usuel avec les enduits terre sur un support paille par exemple.

Un moyen tout simple de faire tenir un rang sur un autre est d’utiliser du fil de fer barbelé qui s’adaptera à toutes les formes tout en fixant solidement un rang sur le rang inférieur. Enfin une utilisation pacifiste du fil de fer barbelé !

Enfin, en fonction des formes adoptées (style « dôme ou non), de la taille de votre construction et de la terre utilisée, vous pourrez vous passez de charpente. Notez cependant que ceci est vrai pour les constructions en dôme, qui s’auto-équilibrent. Dans tous les cas, la structure extrêmement porteuse de la maison en sac de terre rendra cette charpente bien moins importante et donc bien moins chère que dans une construction traditionnelle.

Vous êtes encore là ? Qu’attendez-vous pour vous lancer :) !

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire, de la partager ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour !
C’est excellent comme idée, je ne connaissais pas, merci !
Mon projet perso est une yourte…
Amitiés
Mél

Ca me fait rêver…

… Et nous beaucoup réfléchir quant à la construction d’un petit cottage :)

Salut Mélanie,
Ou ça ta yourte? On y pense aussi (éventuellement), mais on n’a pas encore de retour dessus quant à l’habitabilité dans certaines régions de France (même le sud). Donc si tu as des infos à donner… On est preneur !

bonjour,j’habite le sud tunisien;j’ai lu l’article,qui propose des choses simples,echologique,realiseables à un cout accessible.Je projette realiser un projet dans ma region et je m’interesse à ce type de construction pour cela j’aime rentrer en contact avec des gens connaisseurs pour une meilleure approche de la technique et porquoi pas trouver l’associé qui convient surtouy de la Nouvelle Zelande.

Ce type de construction est très séduisant. J’aimerais savoir s’il en existe en France, déjà construites, en cours de construction ou en projet, peut-être sous forme de chantier participatif. Je participerais volontiers à un tel chantier.

bonjour

j’ai le projet dans 1 an de construire des eco-dômes sur un terrain en sac polypropylene et terre. Je cherche ces fameux sacs et savoir si quelqu’un a deja construit en france se genre de construction.
j’ai été voir tout les sites qui existe enfin j’espere ! et pas trop de reponse

bonjour
je cherche plus d’infos sur ce type de construction (achat de fourniture, viste de site, stage, livres etc…j’envisage d’en construire une au Maroc en pleine campagne.merci de vos réponses et bonne route
FATIMA

je recherche aussi des infos sur cette technique de construction, j’envisage de construire ma maison de cette façon.

Bonjour Yves,
Où en êtes-vous dans votre recherche? Il y a somme toute assez peu d’informations disponibles sur ce sujet, nous serions très intéressés pour avoir le retour de votre recherche !

J’ai fais le tour d’internet, des associations auto constructions et des livres sur le sujet et je reste bredouille. Les seuls ouvrage que j’ai trouvé sont en anglais.
As tu Nicolas d’autres photos de ta maison et peut-on la visiter?

Je reste persuadé que cette une excellente idée de construction et à la porté de toutes les bourses ………

Bonjour Yves,
La maison en photo est visitable sans souci… Vous pouvez même la louer à la nuit car elle est dans un camping écolo… En Nouvelle-Zélande :) . je n’ai pasr contre pas d’autres photos.

Je suis tout à fait d’accord, ces habitations sont à la portée de toutes les bourses… Maintenant il faut se méfier car ce mode de construction ne conviendra pas à tous les climats.

Faites-nous signe lorsque vous avancerez ! On sera ravi de venir voir si c’est possible…

bonsoir
bonsoir j’ai le projet de construire quelques eco-domes dans 1 an ou 2 ans dans le gers pour en faire des habitations,des gites, etc……
Je vais peut etre aller faire un stage d’une semaine chez call-earth en californie a voir dans les prochains mois.
j’ai trouvé un fabricant de sacs en polypropylene en rouleaux.j’ai d’ailleur un echantillons de ces fameux sacs.

Bonjour Lolo,
C’est un super début ! Pourriez-vous donner le nom du/des fabricant(s) de ces sacs? Et le stage que vous voudriez faire, c’est dans une association ou des particuliers qui souhaitent partager leur savoir?

salut nicolas

le fabricant des rouleaux de sacs polypropyléne est « METROBEAUPERE » je te mets leur mail :
0,50€ HT le mètre
soit 500m x 0,50=250 HT
soit 299€ TTC le rouleau
Délai de livraison (6 semaines)
04.77.55.01.39
Et pour le stage c’est simple
c’est en californie chez « CALL-EARTH » ou peut etre en france avec une personne qui a travaillé avec « NADER KALILI »
sinon je suis en relation avec une personne qui a construit un eco-dôme en france.Je te donnerais plus d’info dans quelques semaines une fois que je l’aurais rencontré

mail/d-beaupere@wanadoo.fr

j’habite Rhône-alpes si vous voulez échanger vos infos et expériences

alteslo@hotmail.fr

sinon j’ai ce lien
http://earthbagbuilding.com

il suffit juste de trouver un traducteur sur le net !!

Bonjour Lolo,
Merci pour toutes ces précisions… Je vais m’y pencher dès que possible !

Merci de l’avoir partagé.

salut

je crois que c est une bonne alternative à la cabane en bois et en folles ondulées
j’aimerais savoir si ce type de construction
est viable pour le climat Thaïlandais ?

j’ai un budget bien trop rikiki pour construire du dur
de plus les bunker en béton armé ne sont pas ce qui il y a de mieux thermiquement ici

j’avais pensais à faire une maison en briques, mai ici c’est hors de prix et on ne trouve pas des bric alvéolaire comme en France

ici on as pas de pluie 6 mois et 6 mois de puis dont 2 mois de pluies diluviennes avec par fois des glissement de terrains, sinon les constructeur ce contente d’enfoncer des pieux en beton dans le sol au lieu de faire des fondations
pieux qui servent de structure porteuse

cordialement

salut henri
je te dirais bien qui ne tente rien n’a rien mais la,je ne préfère pas m’avancer.Tros humide la thailande.au sol pour débuter c’est du gravier de préférence gros,une tranchée de 30 cm de profondeur de préférence. ensuite tu peux toujours de renseigner sur différents sites,tapes éco-dômes et tu trouveras quelques informations a ce sujet.Des éco-dômes on été construits au nord du canada. il faut fouiner sur la toile,tu trouveras!a bientôt

merci beaucoup pour ton message !!!
pour l’humidité j’imagine qu un crépie extérieur argileux
ou imperméable peut protéger des pluie, mai ne vas t’il pas effriter ?
pour l’humidité interne une bonne VMC peut peut être comblé
ce problème ?

ce qui me fait le plus peur
c’est les glissement de terrain
les route ici sont des grande plaques de bétons armés
et quand il pleus pas mal les plaque effrite au bord de contacte, entre deux plaque et forme d’énorme nid de poule
des fois plus profond qu’un mètre, tout les ans il y a des tas de baraque qui s’écroule

je roule pas sur l’or alors ce système si il est possible
serais certainement la solution pour moi

cordialement

je poste une vidéo sur une préparation d’enduit à la chaux pour un mur en paille, rien n’empêche de l’adapter sur un mur en sac de sable.

http://www.maison-construction.com/video-bricolage-enduit-terre-et-chaux.html

de plus c’est un bon site pour les bricoleurs en herbe comme moi

a+

Bonjour à vous,

Je suis ravie car depuis que j’ai eu connaissance (y’a une paire d’années), de ce concept formidable, des choses ont fait leur petit bout de chemin dans notre bonne vieille France; bien que je suppose que se ne soit pas chose facile (info,stage,achat kit,permis de contruire…)
Il est réjouissant de savoir que des personnes puissent mettre en oeuvre ce beau projet.

Au fait, des discussions lues ailleurs sur le net, m’ont interpellé sur l’éventuelle nécessité d’ajouter un toit sur le dôme ou le fait que l’enduis exterieur serait mis à dur épreuve dans le cas de fortes pluies.(????)
Pour Henri j’ai lu qu’il n’y avait pas besoin de vmc qui en fait régule l’humidité, parce que la paroie du dôme devient respirante car les sacs contenant la terre sont poreux.(c’est sur qu’en Thailande…)

Par ailleurs il serait aussi intéressant de savoir comment intégrer, a ce genre de construction, la production d’énergie solaire.
Bref, c’est sympa de faire partager des infos bien avancées comme Lolo…

Bon vent à vous

salut à tous

Pour répondre à Audrey concernant la production d’énergie solaire, tu n’es pas obligé de l’intégrer sur un toit, tu peux par exemple l’installer sur une cuve de récupération d’eau qui est bien entendu enterré et au sud .

jeter un oeil sur cette vidéo, il y a de bonnes idées à pêcher

http://www.mobzine.info/Video-auto-construction-d-un-maison-bioclimatique_a62.html

pour info

http://www.notremonde.org/procede-de-construction-en-sacs-de-sable/

Merci, liens intéressants.
Pas mal l’idée de sac en toile de jute; j’ai lu ailleurs aussi des sacs de chanvre, quelqu’un avait trouvé un fournisseur qui s’adapté à la demande…

re,
dans la continuité des liens intéressants,

[le genre "termites" en action (parce que ma fille de 12 ans me dit qu'au final, cela ressemble de l'exterieur, à une termitière...)]

vidéo à voir

http://www.dailymotion.com/video/xd8dfr_ecologis-ecodome_news

re re

je suis tjrs dans mes recherches et je copie-colle un extrait de contenu du site calearth.org
finalement la toile de jute :

[... la recherche sur les sacs a montré que la majorité des sacs existants des deux matières naturelles et synthétiques peuvent être utilisés . sacs de jute tissé naturelles n'ont pas été utilisés par l'architecte en raison de conservateurs chimiques toxiques comme le formaldéhyde...]

A +

Bonjour Audrey,
Merci de nous faire partager toutes ces informations! Étant en plein emménagement, nous n’avons pas eu le temps de tout regarder… En tout cas merci de le faire partager aux autres lecteus de nature & construction

Bonsoir a touts et a toutes,

Voila, cela fait un certain temps que je recherche des infos sur le moyen de construire écolos et a moindre cout,et c est vrai que ce procédé a l air vraiment interressant ,par contre, même si écolos, il doit pas être facile a décrocher le permis de construire avec une forme pareil pour la maison….Mais peut-on donner une forme plus classique sans pour autant perdre les propriétés d une telle construction????

Pour répondre à petit jean

Tu peux faire comme bon te semble pour la construction ( forme )seulement tu augmentes ton budget à cause de la charpente et les renforts pour les constructions classiques, l’avantage des dômes: pas de toit et une solidité due à sa forme.fais un tour sur le net tu trouveras.

Pour le permis de construire, je pense que tout dépend de la commune ou tu habites. Classement historique ou pas, urbain ou campagne.Mais il est vrai que pour l’instant en France je n’ai pas trouvé une seule réalisation de ce type !!!!

à suivre ……….

Oki, d’accord, et la j ai une petite interrogation technique,la c’est un peu plus pousser, mais il faut se poser la question (toutes les questions)avant d entreprendre quoi que ce soit,comment tu y poses tes fenêtres,tes fenêtres se fixent comment sur ton mur,et le moyen pour garder le pont thermique,tu poses ta fenêtre « internorm »(pour ce qui ne connaissent pas la rolls des fenêtres suédoise)avec tes murs super isolant, mais entre ta fenêtre et ton mur????? un simple batis bois????La question se pose donc pour la porte aussi

@ petitjean : ta remarque est pertinente… De ce qu’on avait pu voir de notre côté (ce que tu peux voir sur les photos de l’article) le bâti bois était directement fixé sur les sacs de sables. De mémoire, ils rajoutaient un isolant sur le joint intérieur… Ceci dit, ce sont des fenêtres fixes.
@ Yves : c’est vrai qu’avec un dôme on peut parfois s’affranchir de charpente mais ce n’est pas vrai à tous les coups… Il faut que certaines proportions soient gardées (courbure du dôme, rayon au sol…). Je n’ai pas plus d’infos que ça à faire partager, mais si j’en trouve plus je le fais promis !!

Désolé, les commentaires sont clos pour le moment.