https://www.nature-construction.com Nous contacter
6 636
lectures
5
avis

Fiche de savoir 09 « Les briques d’adobe »

Alors je la fais avant tout le monde pour qu’on en soit débarrassé : non, les briques d’adobe n’ont rien à voir avec Photoshop ou tout autre software de la grosse boîte bien connue :).

Le contexte

Nous sommes chez Aaron et Tina, un sympathique couple qui habite à Kaeo (en Nouvelle-Zélande,  dans l’île du nord). Ils possèdent une terre de plus de 60 Ha qui nous fait penser à la jungle… C’est vraiment très beau, et pour ne rien gâcher, ils ont décidé de construire leur maison avec le plus de matériaux sains et naturels possibles. Qui plus est, la plupart sont locaux. Leur maison sera construite entre autres avec des briques.

Résolution_écran-0947

Résolution_écran-0877

Les briques justement… Depuis que nous sommes arrivés, c’est notre activité principale. Comme beaucoup de constructions alternatives, Aaron et Tina ont choisi une ossature bois pour leur maison de 150 m2 (de plain-pied). Les briques que nous fabriquons viennent progressivement fermer la maison et remplir l’espace entre les poteaux.

Le mix de fabrication

Résolution_écran-0890Ce sont des chiffres indicatifs, ils peuvent être complètement différents, notamment en fonction de la teneur en argile de votre terre. Un bon test est celui du verre d’eau : pour savoir en quelles proportions votre terre contient des limons, du sable et de l’argile, versez-en une poignée dans un verre. Remplissez-le d’eau, secouez et laissez-reposer une nuit. Le lendemain, tout ce petit monde se sera classé par densité… Et l’épaisseur de chaque couche vous donnera une idée assez précise de la proportion. Pour confirmer d’autres tests sont à faire (à venir, un dossier sur les différentes terres et comment savoir tout ça).

Il faut environ 5 minutes pour obtenir à la bétonnière un mix « qui se tienne » : j’entends par là un mix qui se travaille suffisamment bien pour prendre la forme des briques (donc assez humide) mais en même temps qui se tient assez bien pour garder la forme qu’on lui aura donnée. En fonction de la teneur en ciment que vous aurez mis, la brique durcira plus ou moins rapidement. Le craquèlement au séchage est également lié au ciment, il sera peut-être nécessaire de repasser pour humidifier les briques régulièrement et ainsi assurer un séchage progressif.

Réalisation des briques

Et les briques comment on les fait ? Avec un moule. En fait on pourrait tout à fait bancher (utiliser des grands moules de la taille du mur) le mélange, tout comme cela se fait pour des murs en pisé. Le souci viendrait de l’homogénéité du mélange… L’idéal dans ce cas serait d’utiliser une « toupie » (vous savez les gros camions qui transportent du ciment dans leur remorque qui tourne) pour faire un mélange suffisamment homogène, ce qui n’est pas l’idéal, loin de là…

Nous utilisons un moule de la taille d’une brique (en fait, plus d’un bloc : 30cm de côté, pour 15 cm de hauteur). Ensuite, on tasse bien le mélange dans les coins du moule (qui sont les endroits les plus sujets à trous). Une fois le moule rempli, on démoule et on passe à la brique suivante. Pour les endroits un peu compliqué, un bon mix se travaille normalement à la main. Les briques doivent être posées à joints croisés pour répartir les points de faiblesse dus aux joints (comme dans tout mur classique).

Résolution_écran-0896 Résolution_écran-0892 Résolution_écran-0887

Résolution_écran-0885Une fois la brique grossièrement réalisé, il reste un gros travail : la finition. C’est d’ailleurs ce qui prend le plus de temps… On peut faire pas mal de choses. Comme Tina et Aaron veulent garder leur maison classique et qu’ils ne comptent pas mettre d’enduit (le climat en Nouvelle-Zélande permet de simplifier, notamment au niveau enduit et isolation), ils ont choisi de faire les finitions en rappelant la forme de brique. Si on veut être plus original, rien ne vous empêche de rajouter un enduit composé d’oxydes avec les couleurs souhaitées, comme on avait fait chez Bruno et Anne par exemple.

Résolution_écran-0919 Résolution_écran-0921

Les briques prendront entre 2 et 3 mois pour sécher complètement. Il est cependant possible d’ajouter d’autres briques par-dessus dès le lendemain (ce que nous faisons puisque nous avançons grosso modo au rythme d’un rang par jour).

A venir, un petit dossier sur le test de solidité des briques. Comment savoir quel charge peut supporter un mur en pratique (avec un peu de théorie quand même… :)) ?

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire, de la partager ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Je pense que Nath sera bientôt en mesure de nous faire un article de mode sur « la salopette selon les territoires »…

Amitiés à vous deux.

J-J.

Ah oui, j’ai la classe dans la salopette hein ! Bises JJ !

Ca c’est de la construction !! Courage mes chéris !! Gros bisous

bjr
auriez vous l’adresse de cette ferme ? ca a l’air sympa, bon j’imagine qu’ils ont fini leur maison depuis
merci

Bonjour Antoine,
Dans le wwoof book, ce sont Aaron & Tina près de Keri-Keri… Je ne sais pas si ils continuent à recevoir des wwoofers ceci dit. Bon trip !

Laisser un commentaire

Connect with Facebook

(requis)

(requis)